Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Promenons-nous dans les bois!   Mer 11 Mar - 14:19


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
Elle s’était plus ou moins promis de ne plus remettre les pieds à Mystic Falls et pourtant la revoilà. Rebekah n’était cependant pas prête à faire connaître son retour et encore moins à son cher frère parce qu’elle n’a tout simplement toujours pas terminé de digérer le dernier coup de dague mais surtout son réveil. Lui mettre sous le nez un Stefan qui n’avait aucune idée de qui elle pouvait être alors qu’elle elle avait vraiment cru qu’elle retrouvait son dernier grand amour.  C’était cruel et cela même de la part de Klaus. Et comme pour ajouter l’insulte à l’injure, il lui a rendu ses souvenirs et les sentiments eux ne sont pas revenus parce qu’il était amoureux d’une autre, et cela Nik le savait déjà mais ça ne l’avait pas empêché de tout lui balancer cela au visage. Et pourquoi? Parce qu’il voulait son collier, celui que leur mère lui avait donné. Et surprise, Stefan l’avait eu entre les mains toutes ces années et l’avait offert à cette humaine, à cet autre double Petrova. Ce que Bekah pouvait les haïr ces doppelgängers.

Mais autant elle pouvait haïr son frère, autant elle avait besoin de lui.  Lui et Elijah en fait. Ce pacte qu’ils avaient passé après la mort de leur mère avait été une bénédiction et une malédiction à la fois. Il fallait avoir vécu tout ce qu’ils ont traversé pour comprendre. Toutes ces pensées la firent soupirer tristement sans qu’elle en ait conscience. Elle s’arrêta au pied d’un grand orme à la lisière de la forêt et se laissa glisser sur le sol remontant les genoux devant elle, refermant les bras autour d’eux. Qu’est-ce qu’elle aimerait être humaine à nouveau, de pouvoir se détacher de toutes ces histoires et vivre une vie normale qui finirait par une mort naturelle auprès de la famille qu’elle aurait fondée. Voilà ce à quoi elle aspirait depuis plus d’un millénaire… mais jamais elle ne l’aurait, il faudrait bien qu’un jour ou l’autre elle s’y résigne. Déposant son menton sur le sommet de ses genoux elle observa les lieux. C’était bien tranquille ici. Elle aimait cette tranquillité. Peut-être qu’elle pourrait y vivre? Non, il fallait être honnête avec elle-même, elle finirait par s’y ennuyer toute seule dans ces bois. Les bois… d’autres souvenirs remontèrent à son esprit. Son enfance humaine. Ce qu’elle aimait aller jouer dans les bois avec ses frères. Faire les quatre cents coups avec Kol et parfois Nik.  De se rappeler de ces moments de bonheur si simple lui fit réaliser que le pauvre Kol devait toujours être prisonnier de son cercueil, et cela en partie par sa faute. Elle l’avait dénoncé quand elle l’avait surpris à comploter contre Nik. Elle s’en voulait un peu mais pas trop non plus, son plan aurait possiblement échoué et il se serait retrouvé avec la dague dans le cœur de toute manière. Elle avait juste… devancé ce moment. Elle savait qu’elle aurait à répondre à sa trahison quand il allait finalement sortir de sa boîte, mais elle avait bon espoir qu’il finisse par lui pardonner assez rapidement.

Ses pensées ne cessaient d’errer à tout vent, sans but précis quand un bruit sur sa gauche se fit entendre. Ce n’était pas grand-chose, peut-être juste un petit animal, mais cela avançait dans sa direction. Dans quelques minutes cette chose quelle qu’elle soit serait exposé à sa vue. Elle attendit donc de voir ce qui allait surgir de ces bois.

 

 

 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 15 Mar - 21:46


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

Blaine ne travaillait pas aujourd’hui. Ce qui était une bonne chose. Au moins il n’aurait pas à supporter des imbéciles toute la journée. Blaine avait bien envie de partir loin des fois, dans un endroit où il n’y aurait aucune civilisation humaine ou autre. Qu’est-ce qui le retenait ? Il ne le savait même pas. Autant on pouvait blâmer les vampires pour leur cruauté, autant les humains n’étaient pas beaucoup mieux. C’est vrai quoi ! Regardez par exemple : les abattoirs ! (oui quand on devient loup-garou on développe une nouvelle relation avec les animaux…). Mais ne vous méprenez pas, Blaine ne défend pas du tout les vampires. Il dit juste que niveau atrocités ils sont à peu près à égalité. Les pauvres petits humains qui finissent en casse-croûte pour vampires… Qu’ils crèvent !

Donc, Blaine ne travaillant pas, il avait décidé de faire un petit tour en forêt. Ah ! Ce qu’il aimait être dans la forêt. Au moins personne ne venait l’emmerder ici. Il ne fallait jamais venir chercher le loup dans les bois surtout quand le loup en question était mal luné. Il fit quelques pas parmi les grands arbres, appréciant le calme et la sérénité qui régnait dans cette immensité créée par la seule force de la nature. Que c’était bon d’être seul et dans un endroit que l’on aimait particulièrement…

Attendez… Oh non, pas possible ! Blaine lâcha un grognement sourd en reconnaissant l’odeur d’un vampire à proximité. On ne le laisserait donc jamais en paix ! Il n’avait pas du tout envie d’être confronter à une sangsue mais il se devait d’aller lui dire de dégager de SA forêt. Il marcha donc rapidement jusqu’au locataire non désiré.

Arrivé à sa hauteur il se retrouva nez à nez avec… une femelle vampire. Et pas n’importe laquelle. Non ! La chère petite sœur de l’autre malade mental d’hybride…. Super, il était ravi. Il fit une moue qui exprima clairement son mécontentement. Il espérait sincèrement qu’elle n’allait pas essayer de le convaincre sur la chose merveilleuse qu’était devenir un hybride. Il la dévisagea un instant avant de parler.

« Qu’est-ce que tu fais là euh… sœur de Klaus. C’est lui qui t’envoie faire sa propagande ? Il espère peut-être qu’en utilisant des charmes sur moi je pourrai céder à sa volonté ? Désolé mais tu n’es pas du tout mon style de fille. Je n’aime pas les sangsues. Alors dégage de là et tout de suite.»

Il était peut être un peu dur, mais c’était juste du Blaine tout craché. Et pour tout dire, il n’avait pas été tout à fait honnête avec la sœur de Klaus dont il ne se souvenait plus le nom mais cela n’avait pas grande importance. Il avait avoué ne pas être intéressé par elle, mais il ne pouvait nier qu’elle était très jolie tout de même. Mais c’était un vampire, originel et en plus la sœur de Klaus. Trop d’obstacles, cette nana était un nid à problèmes…

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 15 Mar - 23:57


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
Rebekah était demeurée assise au pied de l’orme, les genoux toujours repliés devant elle et entourés de ses bras. Elle devait avoir un drôle d’air ainsi installée. Pour quiconque ne la connaissant pas ni d’Eve ni d’Adam on aurait pu croire à une simple humaine assez fragile. Mais le loup-garou n’était pas dupe lui. Il connaissait son identité. Bekah ne réagit pas quand il l’observa, elle l’avait plus ou moins reconnu. Son frère devait avoir un lien avec lui mais ce lien était un peu flou dans sa mémoire. Elle avait travaillé fort pour oublier Nik et ses conneries. Le louveteau pouvait bien poursuivre son chemin elle n’avait pas plus envie que lui de sa compagnie. Mais son souhait secret ne fut en aucun point réalisé. Le gamin, oui pour elle toute personne hormis ses frères sont des gamins, osa même lui parler.


« Qu’est-ce que tu fais là euh… sœur de Klaus. C’est lui qui t’envoie faire sa propagande ? Il espère peut-être qu’en utilisant des charmes sur moi je pourrai céder à sa volonté ? Désolé mais tu n’es pas du tout mon style de fille. Je n’aime pas les sangsues. Alors dégage de là et tout de suite.»


Le ton mais surtout les paroles du jeune homme la surprirent un tantinet.  Non seulement il n’avait aucune peur face à elle, ou alors il le cachait bien, mais il lui parlait comme si c’était lui qui était le plus fort des deux, alors que tout le monde le savait, Rebekah ne risquait rien du tout de la part du petit loup. Cet état de fait piqua la curiosité et l’intérêt de l’originelle. Ça la changeait de son petit quotidien du dernier millénaire.


- Tu devrais retenir mon nom, tes revendications auraient peut-être un tantinet plus de poids louveteau. Ne me parle pas de Klaus et je ne t’en parlerai pas non plus. J’en ai rien à foutre de son obsession à créer des hybrides, il est en train de détruire sa vraie famille avec ses maudites lubies.


On pouvait sentir l’amertume dans ses paroles. Elle en voulait terriblement à Klaus même si une fois de plus elle se préparait à le rejoindre. De lui ramener un loup garou pour qu’il en fasse un hybride pourrait être tentant car il lui en serait à coup sûr très reconnaissant. Mais elle n’avait pas envie présentement de l’aider, et encore moins à « grossir » sa deuxième famille puisque sa vraie famille ne semblait pas lui suffire. Peut-être plus tard tenterait-elle de le livrer à Nik, mais pas ce soir non.


- Cette forêt ne t’appartient pas alors cesse de jouer les rois. Je suis née sur ces terres alors que tu n’étais pas encore dans les plans de ce monde. Alors cesse de m’appeler sangsue, et continue ton chemin si tu n’es pas content je ne te retiens pas. Mais dis-toi une chose je suis ici pour rester. Je ne sais juste pas combien de temps encore tout dépendra mon humeur et mes envies.  Oh et une dernière chose, cesse de te croire si intéressant ou pire irrésistible pour croire que je pourrais penser à user de mes charmes sur toi. Jamais je ne m’abaisserais de la sorte.


Voilà une étrange conversation. Enfin conversation… échanges de propos à moitié teintés de venin serait plus exact puisqu’ils ne conversaient pas encore. Un voulait chasser l’autre et l’autre désirait être laissée tranquille, ou du moins le prétendait-elle. Ceci dit elle reposa son menton contre le sommet de ses genoux, reportant son regard devant elle, comme si soudainement le louveteau avait cessé d’exister. Elle lui avait dit de continuer son chemin, qu’elle ne le retenait pas, mais la vérité est qu’elle ne dirait pas non à sa compagnie car il était tout sauf ennuyant avec son attitude rebelle.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
 



_________________


Dernière édition par Rebekah Mikaelson le Jeu 19 Mar - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Jeu 19 Mar - 20:11


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Tu devrais retenir mon nom, tes revendications auraient peut-être un tantinet plus de poids louveteau. Ne me parle pas de Klaus et je ne t’en parlerai pas non plus. J’en ai rien à foutre de son obsession à créer des hybrides, il est en train de détruire sa vraie famille avec ses maudites lubies.

Blaine leva un sourcil. Louveteau ? Elle se prenait pour qui cette blondasse ? Elle se pensait meilleure que lui ? Franchement avec un frère comme Klaus, elle devrait se pendre… Bon, cela ne la tuerait certes et bien… et bien elle n’avait pas se laisser brûler au soleil ! Non mais… comme s’il n’avait que ça à faire de retenir son prénom… A tous les coups elle avait un nom de poufiasse en plus.

« Tu crois que je t’accorde assez d’importance pour retenir ton prénom ? Je ne vais pas te faire ce plaisir crois moi… Je préfère t’appeler sœur de Klaus, ou bien princesse blondasse… ou bien emmerdeuse, je ne sais pas qu’est-ce que tu préfères ?Perso je m’en fous de ce que fait Klaus avec sa famille… »

Il ne savait pas vraiment pourquoi il parlait avec elle. Elle ne lui apportait rien, il savait qu’il ne pourrait pas avoir un semblant d’amitié avec elle… Ce n’était pas compatible. Pas du tout… Ils étaient de deux espèces différentes et venaient de deux mondes différents.

- Cette forêt ne t’appartient pas alors cesse de jouer les rois. Je suis née sur ces terres alors que tu n’étais pas encore dans les plans de ce monde. Alors cesse de m’appeler sangsue, et continue ton chemin si tu n’es pas content je ne te retiens pas. Mais dis-toi une chose je suis ici pour rester. Je ne sais juste pas combien de temps encore tout dépendra mon humeur et mes envies. Oh et une dernière chose, cesse de te croire si intéressant ou pire irrésistible pour croire que je pourrais penser à user de mes charmes sur toi. Jamais je ne m’abaisserais de la sorte.

Blaine leva les yeux au ciel agacé. Personne ne lui tenait tête d’habitude et il ne laisserait pas cette garce l’emmerder toute la journée, c’était elle qui dégagerait un point c’est tout !

« Ok espèce de vieille peau, t’es peut être née ici mais tu t’es barrée et franchement t’aurais pas dû revenir. Je t’appelle sangsue si je veux tu m’as bien appelé louveteau, arrête de te comporter comme une petite princesse pourrie gâtée alors que ça se voit que t’es qu’une pauvre fille dont tout le monde se fiche ! Et tant mieux que tu ne t’intéresse pas à moi parce que moi non plus, t’es bien trop superficielle et garce pour qu’un mec s’intéresse à toi. »

Il croisa ses bras sur sa poitrine déterminé à avoir le dernier mot.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Jeu 19 Mar - 21:48


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
Il n’hésitait pas une seule seconde à lui répondre. Et non seulement il osait lui répondre du tac-o-tac, mais ses propos étaient tellement inappropriés vu à qui il s’adressait. Cet enfant n’avait pas peur de mourir, ou alors il avait un souhait inconscient pour mourir aujourd’hui. Le langage légèrement grossier ne la surprit que très peu, apparemment la nouvelle génération avait perdu toute trace de bonne manière et Rebekah trouvait cela déplorable. Mais s’il pensait lui faire peur ou elle ne savait quoi d’autre il rêvait en couleur le pauvre.

« Tu crois que je t’accorde assez d’importance pour retenir ton prénom ? Je ne vais pas te faire ce plaisir crois moi… Je préfère t’appeler sœur de Klaus, ou bien princesse blondasse… ou bien emmerdeuse, je ne sais pas qu’est-ce que tu préfères ?Perso je m’en fous de ce que fait Klaus avec sa famille… »

Il manquait de vocabulaire le pauvre louveteau. Ses surnoms qui se voulaient méchants étaient… pathétiques. Elle aurait pu hausser un sourcil pour signifier un quelconque début d’intérêt mais non il n’aura même pas droit à ce petit geste.


- Tu m’en accordes assez pour gaspiller plus de souffle à me trouver ces surnoms stupidement pathétiques et plus long à prononcer que mon vrai prénom. Tes propos ne tiennent pas la route petit.

Personne n’en avait rien à foutre de ce que Niklaus faisait à sa famille, du moins tant et aussi longtemps que cela ne venait pas vous pourrir l’existance. Et si Klaus décidait vraiment qu’il voulait Blaine parmi ses hybrides, le pauvre il devrait bien s’en faire avec ce qui se passait dans la vie de Nik ou tout simplement de la vie autour de Nik. Il n’en savait rien mais elle si, et Tyler pourrait surement lui en parler également. Qu’il se compte juste chanceux que l’hybride n’ait pas vraiment envie de le recruter.


« Ok espèce de vieille peau, t’es peut être née ici mais tu t’es barrée et franchement t’aurais pas dû revenir. Je t’appelle sangsue si je veux tu m’as bien appelé louveteau, arrête de te comporter comme une petite princesse pourrie gâtée alors que ça se voit que t’es qu’une pauvre fille dont tout le monde se fiche ! Et tant mieux que tu ne t’intéresse pas à moi parce que moi non plus, t’es bien trop superficielle et garce pour qu’un mec s’intéresse à toi. »


- C’est fou comme tu peux dire des conneries. Tu ne tiens pas à la vie? T’as des idées suicidaires? Tes parents auraient pu t’élever un minimum. J’imagine que tu n’en valais pas la peine. Maintenant continue ton chemin avant que je me décide à te briser le cou juste pour pouvoir profiter du calme de cette forêt.


Il voulait la voir partir? Il allait être déçue, elle n’avait pas l’intention de bouger ne serait-ce qu’un petit orteil. Il y avait bien assez de place dans cette forêt pour qu’il aille se perdre ailleurs non?
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Ven 27 Mar - 7:01


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

-Tu m’en accordes assez pour gaspiller plus de souffle à me trouver ces surnoms stupidement pathétiques et plus long à prononcer que mon vrai prénom. Tes propos ne tiennent pas la route petit.

Bon Dieu elle commençait sérieusement à l'agacer ? Ne pouvait-elle pas tout simplement dégager et lui foutre la paix ? Certes c'était lui qui avait débuté les hostilités mais il n'avait fait que se défendre contre la menace qu'elle représentait. Pas qu'il est peur d'elle, ah ça non ! Mais pour Blaine, tout était une menace en dehors de lui même. Surtout les vampires femelles sœur de Klaus et reine des pétasses.

« Je ne sais pas comment tu t'appelles et je m'en fous totalement de ton petit nom de garce, faut bien que je trouve quelque chose non ? Et de nous deux c'est toi la petite ici. »


C'est vrai qu'il était difficile d'imaginer Rebekah plus grande que lui. Il devait faire au moins une tête de plus qu'elle . En revanche, si elle parlait de l'âge, il est clair qu'il ne pouvait pas réaliser. C'était une momie, et lui était un très beau jeune loup.

-C’est fou comme tu peux dire des conneries. Tu ne tiens pas à la vie? T’as des idées suicidaires? Tes parents auraient pu t’élever un minimum. J’imagine que tu n’en valais pas la peine. Maintenant continue ton chemin avant que je me décide à te briser le cou juste pour pouvoir profiter du calme de cette forêt.

Blaine tiqua quand elle mentionna ses parents. C'était un sujet sensible, très sensible pour lui. Ils étaient morts tous les deux dans des circonstances atroces. Il serra les mâchoires et la regarda avec une sorte de fureur au fond de ses yeux. Il avait la soudaine envie de lui arracher les cheveux, les yeux et la langue. Il inspira profondément essayant de se calmer.

« Ecoute moi bien espèce de sale garce. Il est clair qu'on ne s'aime pas, d'ailleurs ce n'est pas étonnant puisque personne ne t'aime. Maintenant je te déconseille de parler de ce que tu connais pas et je te déconseille de parler de ma famille. Tu crois vraiment que j'ai peur de toi ? Tu n'es qu'une grande gueule, une fille qui joue à la princesse mais sans sujet, tu te donnes des grands airs mais la vérité c'est que tu cherches seulement à ce qu'on t'aime. Et ça marche pas, on ne veut pas t'aimer parce que t'es la reine des garces. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Ven 27 Mar - 14:55


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
Il croyait vraiment qu’elle était une menace pour l’attaquer de la sorte? Non mais regarder la bien, elle est assise seule dans les bois, les genoux repliés devant elle comme une enfant apeurée. Bon d’accord elle n’a pas peur mais on voit immédiatement qu’elle n’est pas bien dans sa peau. Mais après tout il est comme tout le monde, il ne fait que voir la garce, la sœur de l’hybride. Le problème quand tu portes le nom de Mikaelson c’est que ça vient avec cette réputation. Oh elle en est en partie responsable, mais en même temps, personne ne les laissait montrer plus alors comment prouver à quiconque que même eux peuvent changer, s’améliorer.


« Je ne sais pas comment tu t'appelles et je m'en fous totalement de ton petit nom de garce, faut bien que je trouve quelque chose non ? Et de nous deux c'est toi la petite ici. »


Au début son impertinence l’avait amusé, elle est prête à l’avouer, mais là ça commençait à être lourd. Elle avait juste envie de passer un moment seule, de comprendre pourquoi elle revenait une fois de plus auprès de ses frères, et lui il était là à tenter de l’insulter. Le problème c’est que lorsque tu as plus de 1000 ans et bien tu les as à peu près toutes entendues les insultes. Et avec le temps tu n’y fais plus attention. C’est sans doute pourquoi Rebekah ne prit même pas la peine de répondre à ces propos. Pourquoi continuer à gaspiller sa salive pour une appellation, elle était consciente que même si elle lui avait décliné son prénom il l’aurait ignoré et continuer à l’appeler blondasse, garce, ou peu importe quel autre surnom qui se voulait une insulte. Et dire qu’à l’origine elle ne lui avait rien fait. C’était la première fois qu’elle lui adressait la parole et en fait elle n’avait fait que répondre à ses propos parce que c’était lui qui lui avait adressé la parole en premier pour l’insulter et la sommer de quitter les lieux, comme si la forêt lui appartenait. Mais bien entendu en lui répondant ces échanges avaient pris une direction plus fielleuse et en toute honnêteté Rebekah n’en avait pas envie. Elle avait répondu sans trop se poser de question, il l’attaquait, elle avait fait de même, mais apparemment elle avait touché un point sensible chez le loup garou à voir sa réaction après ses dernières paroles sur le fait que ses parents avaient raté son éducation. Elle n’avait pas nécessairement voulu le blesser, non loin de là, mais vraisemblablement elle l’avait fait malgré tout.


« Ecoute moi bien espèce de sale garce. Il est clair qu'on ne s'aime pas, d'ailleurs ce n'est pas étonnant puisque personne ne t'aime. Maintenant je te déconseille de parler de ce que tu connais pas et je te déconseille de parler de ma famille. Tu crois vraiment que j'ai peur de toi ? Tu n'es qu'une grande gueule, une fille qui joue à la princesse mais sans sujet, tu te donnes des grands airs mais la vérité c'est que tu cherches seulement à ce qu'on t'aime. Et ça marche pas, on ne veut pas t'aimer parce que t'es la reine des garces. »


-Dis celui qui est tout seul… écoute je ne sais même pas pourquoi tu m’as attaqué en premier lieu. Je ne t’ai rien fait, j’étais juste assise ici à ne déranger personne et toi tu débarques en m’insultant et en m’ordonnant de quitter les lieux comme si tu en étais propriétaire. Je suis désolée mais j’ai ce réflexe lorsqu’on m’attaque je réplique.


Voilà un changement chez la vampire, elle n’était plus en mode attaque, sa voix n’exprimait plus aucune animosité, non elle semblait presque douce, mais surtout fatiguée. Elle en avait marre de ces discussions où tout le monde ne faisait que l’insulter, comme si elle n’avait pas de cœur, comme si elle n’était vraiment que cette garce que sa réputation décrivait. Pourtant elle pouvait être tellement plus quand on lui en donnait la chance. Mais visiblement ce n’est pas ici qu’elle pourrait être la vraie Rebekah, celle qui se rapprochait le plus de l’humaine qu’elle était avant qu’on ne la transforme en vampire sans lui demander son avis.


- Cependant je crois comprendre que ça été trop loin, je m’excuse si je t’ai blessé, ce n’était pas mon but. Je ne te connais pas, je n’ai rien contre toi, et en toute honnêteté je ne comprends même pas pourquoi tu me détestes à ce point alors que tu ne sais rien de moi si ce n’est les « on dit ». Juste parce que tu as des problèmes avec mon frère, ça ne te donne pas le droit de décider de ce que je suis ou ne suis pas. Je ne suis pas un ange, je ne le sais que trop bien, j’ai ma part de responsabilité dans la réputation que j’aie, même si par moment c’est totalement exagéré. Je crois que tout cela a été trop loin. Je suis désolée, je m’en excuse, j’ai dit des choses sur ta famille sans savoir ce qu’il en est et je vois bien que ça été touché un point sensible en toi, je ne voulais pas aller si loin, je ne pouvais pas savoir qu’il y a des choses douloureuses pour toi les concernant. Je ne le ferai plus maintenant que je le sais.  Alors je te propose que tu continues ton chemin, je ne cherche pas la bagarre, juste la tranquilité, comme toi à ce que j’ai compris. Cette forêt est bien assez grande pour que je puisse rester assise un moment et que toi tu puisses te balader comme tu le voulais.


Oh qu’il ne se trompe pas, elle l’avait blessé en lui parlant de ses parents, mais il en avait fait autant en lui rappelant qu’elle était comme tout le monde et cherchait à être appréciée, à être aimée. Mais la différence c’est qu’elle, elle n’avait pas fait exprès, elle ne savait pas pour ses parents, alors que lui c’était tout ce qu’il y a de plus volontaire, et d’autant plus blessant. Ne voulant plus continuer cet échange haineux, et il faut bien souligner le fait qu’elle s’était excusée et que c’était sincère, cela transparaissait dans sa voix et son visage, elle vint appuyer son front sur ses avant-bras qui eux étaient déjà sur le sommet de ses genoux. Ses cheveux tombèrent de chaque côté de son visage, créant un rideau soyeux qui la protégeait des regards.
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 12 Avr - 16:20


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

-Dis celui qui est tout seul… écoute je ne sais même pas pourquoi tu m’as attaqué en premier lieu. Je ne t’ai rien fait, j’étais juste assise ici à ne déranger personne et toi tu débarques en m’insultant et en m’ordonnant de quitter les lieux comme si tu en étais propriétaire. Je suis désolée mais j’ai ce réflexe lorsqu’on m’attaque je réplique.

Blaine fut surpris par ses paroles. Venait-elle vraiment de s’excuser ? Non parce que… Celle-là il ne s’y attendait vraiment pas ! C’est vrai… Elle avait raison. C’est lui qui avait commencé à l’attaquer alors qu’elle n’avait montré aucun comportement farouche. Il soupira, il n’aimait vraiment pas la façon dont il se comportait en ce moment… Il n’était pas comme ça d’habitude, enfin il n’était pas aussi agressif… Tout cela c’était à cause… d’elle.

- Cependant je crois comprendre que ça été trop loin, je m’excuse si je t’ai blessé, ce n’était pas mon but. Je ne te connais pas, je n’ai rien contre toi, et en toute honnêteté je ne comprends même pas pourquoi tu me détestes à ce point alors que tu ne sais rien de moi si ce n’est les « on dit ». Juste parce que tu as des problèmes avec mon frère, ça ne te donne pas le droit de décider de ce que je suis ou ne suis pas. Je ne suis pas un ange, je ne le sais que trop bien, j’ai ma part de responsabilité dans la réputation que j’aie, même si par moment c’est totalement exagéré. Je crois que tout cela a été trop loin. Je suis désolée, je m’en excuse, j’ai dit des choses sur ta famille sans savoir ce qu’il en est et je vois bien que ça été touché un point sensible en toi, je ne voulais pas aller si loin, je ne pouvais pas savoir qu’il y a des choses douloureuses pour toi les concernant. Je ne le ferai plus maintenant que je le sais. Alors je te propose que tu continues ton chemin, je ne cherche pas la bagarre, juste la tranquilité, comme toi à ce que j’ai compris. Cette forêt est bien assez grande pour que je puisse rester assise un moment et que toi tu puisses te balader comme tu le voulais.

Il ne pensait pas qu’elle serait capable de cela. A vrai dire, il pensait qu’elle était comme son frère. D’après ce qu’il avait entendu, elle avait toujours agi dans l’intérêt de son frère… Mais ce n’était pas une raison. Il soupira avant de venir s’asseoir à côté d’elle. Il ne savait pas que ce qu’il était en train de faire exactement mais il savait que ce n’était pas correct. Sa mère aurait été très déçue de son comportement. Il resta quelques minutes sans rien, avant de se décider à s’expliquer.

« Ne t’excuse pas, c’est pas de ta faute, je l’ai bien cherché. J’ai bien conscience que j’ai pas été cool avec toi et je n’avais aucun droit de te parler comme je l’ai fait. C’est juste que, ton frère commence sérieusement à m’agacer et on m’a toujours dit que sa sœur agissait pour lui mais je n’aurais pas dû écouter sans en être sûr. Excuse-moi si je t’ai blessé également, ce n’était pas contre toi, je ne suis pas aussi agressif en temps normal. C’est juste que, c’est bientôt la pleine lune alors ça me rend nerveux et puis, depuis une certaine fille j’ai arrêté de faire confiance aux vampires alors qu’avant je les supportais sans problèmes. Mais je suppose que tu n’en as rien à faire de ma vie alors je ne vais pas t’embêter avec plus que ça. Sinon, je m’appelle Blaine, Blaine Nashoba. J’ai 21 ans, je suis mécano et je suis ravi de te rencontrer mademoiselle Mikaelson dont j’ignore le prénom. »

Il savait que cela n’était sûrement pas une bonne idée d’essayer de faire ami ami avec la sœur de Klaus et en plus un vampire, il avait déjà essayé et ça s’était très mal fini pour lui et son cœur mais bon… Il n’avait rien de mieux à faire là tout de suite.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 12 Avr - 19:36


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
Rebekah en avait eu marre de ces échanges qui ne menaient à rien si ce n’est se blesser mutuellement et gratuitement vu qu’ils ne savaient rien un de l’autre. Au début ça l’avait surprise et amusée qu’il ose s’adresser à elle de la sorte, mais bien vite elle s’en était lassée. Il faut dire qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme non plus, du moins moralement parlant. Et tout ceci mis ensemble avait eu un effet non prévu sur elle, son humanité avait percé sa carapace et elle lui avait présenté des excuses, et le plus extraordinaire dans ses excuses c’est qu’elle avait été sincère.

Après cela deux choses étaient possibles; soit il allait lui rire en plein visage en ne croyant pas à la sincérité de ses paroles ou alors il allait l’ignorer et la laisser toute seule à nouveau. Des deux elle aimerait mieux que ce soit la seconde car s’il se moquait de ses excuses à cet instant de faiblesse, elle allait à coup sûr remettre ses barrières et enfouir son humanité bien profondément en elle.

Apparemment elle n’avait pas envisagé une option qui lui était totalement improbable, celle qu’il accepte ses excuses et lui en fasse en retour. Elle en fut surprise mais ce ne fut rien en comparaison à celle ressentie lorsqu’il vint s’assoir près d’elle. Elle l’écouta et conservant ses genoux remontés devant elle, elle ne fit que tourner la tête pour le regarder. Ce garçon, ce loup garou était beaucoup plus que ce qu’elle avait tout d’abord perçu.



« Ne t’excuse pas, c’est pas de ta faute, je l’ai bien cherché. J’ai bien conscience que j’ai pas été cool avec toi et je n’avais aucun droit de te parler comme je l’ai fait. C’est juste que, ton frère commence sérieusement à m’agacer et on m’a toujours dit que sa sœur agissait pour lui mais je n’aurais pas dû écouter sans en être sûr. Excuse-moi si je t’ai blessé également, ce n’était pas contre toi, je ne suis pas aussi agressif en temps normal. C’est juste que, c’est bientôt la pleine lune alors ça me rend nerveux et puis, depuis une certaine fille j’ai arrêté de faire confiance aux vampires alors qu’avant je les supportais sans problèmes. Mais je suppose que tu n’en as rien à faire de ma vie alors je ne vais pas t’embêter avec plus que ça. Sinon, je m’appelle Blaine, Blaine Nashoba. J’ai 21 ans, je suis mécano et je suis ravi de te rencontrer mademoiselle Mikaelson dont j’ignore le prénom. »


Elle avait vu juste, une bonne partie de sa « haine » pour elle lui venait de son frère, encore et toujours. Jamais elle ne s’en sortirait de ces histoires, mais en même temps il n’avait pas totalement tord, elle agissait souvent pour plaire à Niklaus. En même temps ses frères c’étaient les seules personnes qui seraient toujours auprès d’elle dans 100 ans, donc son seul port d’attache.


-Rebekah, mon prénom est Rebekah. Et c’est bon je peux comprendre que tu te méfie de moi. Il est vrai que j’ai souvent, pour ne pas dire beaucoup trop souvent, agit pour servir les intérêts de Nik. Mais je peux te jurer quand ce moment je n’ai pas du tout envie de lui venir en aide alors je ne vais surement pas tenter de te convertir à ses idées idiotes sur les bienfaits d’être un hybride, surtout que je les déteste. Demeure toi-même, tu es surement mieux ainsi, même si tu dois souffrir ces transformations lunaires, c’est toujours mieux que de devenir son esclave.


La vampire demeura un moment silencieuse semblant réfléchir aux paroles du jeune homme. Au fond tout le monde avait vécu sa part de drame, elle le savait et le constatait à nouveau dans les propos du louveteau.


-Ça ne doit pas être facile tous les jours d’être un loup garou, surtout quand la pleine lune est tout près. Je me souviens quand nous sommes venus vivre ici il y a plus de mille ans de cela, nous cohabitions avec une communauté de lycanthropes. Je pouvais savoir quand la pleine lune se pointerait car ils devenaient plus agités, moins patients et surtout plus agressifs. Je comprends donc que tu puisses être un peu différent de celui que tu considères comme ton véritable toi. Je ne t’en voudrai pas, c’est hors de ton contrôle. Et tu as tord, tu ne m’embêtes pas. Je suis bien heureuse d’avoir la chance de discuter réellement avec toi. Je peux te poser une question? Tu n’es pas obligé de me répondre si tu ne le veux pas, je n’insisterai pas. Je me demandais comment tu avais pu déclencher ton gêne, tu es encore si jeune pour dealer avec tout cela.


C’était étrange cette… rencontre entre eux. Bekah avait vraiment envie de savoir qui il était vraiment. Il semblait en avoir déjà trop vécu en si peu d’année de vie. Et il était le premier depuis bien longtemps à lui donner une chance d’être elle-même et ça méritait son respect.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 12 Avr - 23:29


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

Blaine était satisfait que la tension entre eux soit retombée… Et puis, peut être que la jeune femme était une fille sympa qui sait… Peut-être gagnerait-il une nouvelle amie ? Hm… Il en doutait mais bon…

-Rebekah, mon prénom est Rebekah. Et c’est bon je peux comprendre que tu te méfie de moi. Il est vrai que j’ai souvent, pour ne pas dire beaucoup trop souvent, agit pour servir les intérêts de Nik. Mais je peux te jurer quand ce moment je n’ai pas du tout envie de lui venir en aide alors je ne vais surement pas tenter de te convertir à ses idées idiotes sur les bienfaits d’être un hybride, surtout que je les déteste. Demeure toi-même, tu es surement mieux ainsi, même si tu dois souffrir ces transformations lunaires, c’est toujours mieux que de devenir son esclave.

Blaine sourit tristement… Rebekah… avait tout de même de la chance d’avoir un frère… Enfin plusieurs d’après ce qu’il avait entendu. Il aurait aimé avoir encore de la famille envie, avoir des frères ou des sœurs… Mais la vie en avait décidé autrement. Les pleines lunes… Il faisait bien plus que souffrir durant les pleines lunes… Mais ça, elle ne pouvait pas le savoir.

« C’est normal, c’est ta famille… Si tu veux un conseil, fais-en ce que tu veux mais profite bien de ta famille, car du jour en lendemain tu peux te retrouver sans rien… Je sais de quoi je parle. Tu crois que je souffre durant les pleines lunes ? C’est bien pire que cela… Je sens tous mes os se briser un par un, les uns après les autres, l’animal se réveille, je ne suis plus vraiment moi-même, je pourrais tuer mon meilleur ami si je le croisais… Vraiment, j’aimerai souffrir plus tôt que d’éprouver cela. Tu as de la chance de ne pas le connaître… »

Il demeura silencieux. Il ne savait pas pourquoi il livrait tant de détails sur lui à cette fille qu’il traitait comme une moins que rien il y a de cela, quelques minutes à peine, mais cela lui plaisait bien étrangement.

-Ça ne doit pas être facile tous les jours d’être un loup garou, surtout quand la pleine lune est tout près. Je me souviens quand nous sommes venus vivre ici il y a plus de mille ans de cela, nous cohabitions avec une communauté de lycanthropes. Je pouvais savoir quand la pleine lune se pointerait car ils devenaient plus agités, moins patients et surtout plus agressifs. Je comprends donc que tu puisses être un peu différent de celui que tu considères comme ton véritable toi. Je ne t’en voudrai pas, c’est hors de ton contrôle. Et tu as tord, tu ne m’embêtes pas. Je suis bien heureuse d’avoir la chance de discuter réellement avec toi. Je peux te poser une question? Tu n’es pas obligé de me répondre si tu ne le veux pas, je n’insisterai pas. Je me demandais comment tu avais pu déclencher ton gêne, tu es encore si jeune pour dealer avec tout cela.

Blaine ne répondit rien, son regard était perdu dans le vide. Il n’aimait pas repenser à sa vie d’avant, à son enfance, cela faisait bien trop de mal, mais bon… Il n’avait jamais raconté cela à personne.

« Cela ne doit pas être facile d’être un vampire… La soif… Cela doit être horrible à supporter aussi je suppose… Tu as vécu près d’une meute de loups ? Cela a dû être vraiment dur, quand je vois comment je suis tout seul… une meute ! Cela ne devait pas être facile tous les jours. Jeune ? Pourtant cela fait 11 ans que je deviens un animal à chaque pleine lune. C’était un accident… Je vivais dans une meute, avec mes parents, ma famille, on était toute une meute. On n’avait pas beaucoup d’argent, et cela me valait pas mal de moqueries en ville. On nous prenait pour des paysans, des clochards, vivant dans les bois. Il y avait un garçon, qui n’arrêtait pas de m’insulter, de me provoquer… Un jour j’étais dans la forêt, seul, j’aimais bien m’y retrouver, et il m’avait suivi. Il a commencé à m’insulter de tous les noms, je pouvais vraiment lire de la haine dans son regard. Il a ensuite commencé à me donner des coups, je l’ai poussé, il s’est pris les pieds dans des racines et s’est cogné la tête sur une pierre en tombant. Il est mort sur le coup… C’est ce jour-là que je suis devenu le monstre que je suis aujourd’hui. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Lun 13 Avr - 15:42


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« C’est normal, c’est ta famille… Si tu veux un conseil, fais-en ce que tu veux mais profite bien de ta famille, car du jour en lendemain tu peux te retrouver sans rien… Je sais de quoi je parle. Tu crois que je souffre durant les pleines lunes ? C’est bien pire que cela… Je sens tous mes os se briser un par un, les uns après les autres, l’animal se réveille, je ne suis plus vraiment moi-même, je pourrais tuer mon meilleur ami si je le croisais… Vraiment, j’aimerai souffrir plus tôt que d’éprouver cela. Tu as de la chance de ne pas le connaître… »


Bekah était très consciente qu’elle avait de la chance d’avoir ses frères avec elle pour traverser le temps. Mais il y a des moments où elle aurait aimé qu’ils soient plus… normaux. Surtout Nik, car c’est avec lui qu’elle avait le plus de conflits, mais étrangement c’était aussi celui à qui elle était le plus attachée.

La description des souffrances que doit endurer le jeune garou à chaque fois que l’astre lunaire est plein ne la surprit pas. Elle en avait eu quelques descriptions lors de sa vie humaines par certaines personnes à qui elle avait osé poser la question. À cette époque elle en avait été bouleversée de savoir que ces gens qu’elle appréciait devaient souffrir autant.



- Je sais bien que la famille c’est important… surtout quand on ne peut pas réellement mourir. C’est pour cela qu’Elijah, Niklaus et moi nous nous sommes juré d’être toujours là les uns pour les autres et cela pour toujours il y a de cela plus de mille ans. Mais ça n’empêche pas Nik d’être un tyran. Il vient juste de me sortir de ma tombe il y a quelques mois après m’y avoir laissé pendant 90 ans… et tout cela parce qu’il avait besoin de mon collier, sinon j’y serais encore… Alors même si j’aime réellement ma fratrie, il y a des moments comme maintenant où je les déteste également.


Elle marqua une brève pause puis secouera légèrement la tête pour chasser ses sombres pensées. Ceci fait elle redressera la tête pour observer le ciel entre la cime des arbres.


-On m’a déjà raconté l’interminable souffrance que la transformation vous cause. J’ai… j’ai perdu mon plus jeune frère lors d’une nuit de pleine lune… Lui et Klaus s’étaient esquiver pour aller les espionner, trop curieux de voir comment ça se passait. Et comme tu viens de le souligner, sous leur forme de loup ils ne reconnaissent plus personne, perdant en grande partie leur humanité pour laisser place à la bête. Donc voilà un des loups a attaqué Henrik et l’a tué. Nik a ramené son corps à la maison au matin.


La jeune femme se tue se souvenant encore clairement de ce matin tragique. Le corps ensanglanté et mutilé de son frère, lui qui était si jeune et innocent, il n’avait pas mérité une telle mort. Et les reproches que leur père avait faits à Nik. Malgré sa peine elle avait soutenu Niklaus, après tout il s’en voulait déjà suffisamment lui-même sans avoir à subir ceux des autres.


« Cela ne doit pas être facile d’être un vampire… La soif… Cela doit être horrible à supporter aussi je suppose… Tu as vécu près d’une meute de loups ? Cela a dû être vraiment dur, quand je vois comment je suis tout seul… une meute ! Cela ne devait pas être facile tous les jours. Jeune ? Pourtant cela fait 11 ans que je deviens un animal à chaque pleine lune. C’était un accident… Je vivais dans une meute, avec mes parents, ma famille, on était toute une meute. On n’avait pas beaucoup d’argent, et cela me valait pas mal de moqueries en ville. On nous prenait pour des paysans, des clochards, vivant dans les bois. Il y avait un garçon, qui n’arrêtait pas de m’insulter, de me provoquer… Un jour j’étais dans la forêt, seul, j’aimais bien m’y retrouver, et il m’avait suivi. Il a commencé à m’insulter de tous les noms, je pouvais vraiment lire de la haine dans son regard. Il a ensuite commencé à me donner des coups, je l’ai poussé, il s’est pris les pieds dans des racines et s’est cogné la tête sur une pierre en tombant. Il est mort sur le coup… C’est ce jour-là que je suis devenu le monstre que je suis aujourd’hui. »


-Je… Elle fut un peu prise au dépourvu face à sa remarque sur les inconvénients d’être un vampire. C’est bien la première fois que quelqu’un démontrait un peu de compassion pour ce qu’elle appelait sa malédiction. Oui la soif de sang est très prenante et difficile à gérer. Surtout les premières années. Avec le temps on apprend à la contrôler mais même en se contrôlant ils nous arrivent de déraper. J’ai tué tant de gens dans les mois après que nos parents nous aient transformés en vampire sans nous demander notre avis que j’ai mis des années à me pardonner ce manque de contrôle. J’étais différente dans ma vie humaine, beaucoup plus sensible, alors je peux te jurer qu’après mon premier meurtre j’ai eu envie de mourir moi-même. Chaque condition a ses avantages et ses désavantages.


Pourquoi des événements datant de plus d’un siècle lui donnaient encore des pincements au cœur? Jamais elle ne pourrait pardonner à leurs parents d’avoir agi aussi égoïstement en les transformant en monstres sanguinaires à leur insu.


-Je ne sais pas comment est la vie en meute de nos jours mais à cette époque c’était bien en fait. Ils étaient une grande famille et ils nous ont bien accueillis parmi eux. Peut-être même un peu trop. Mis à part les pleines lunes, j’ai aimé vivre avec eux.


L’histoire de l’activation du gêne de loup chez Blaine attrista Rebekah. Il n’avait que 10 ans. C’était juste un enfant. C’était trop injuste que des enfants doivent vivre un tel calvaire. Pourquoi elle réagissait ainsi? Elle ne le connaissait même pas ce garçon. Et pourtant elle était assise là avec lui à discuter presque à cœur ouvert. Elle ne comprenait pas pourquoi ils se racontaient ainsi leur vie mais elle appréciait vraiment ce moment.


-Tu n’es pas un monstre Blaine… un écorché vif peut-être, mais pas un monstre. Comment un enfant de 10 ans peut traverser une telle transformation mois après mois?!  Tu as dû avoir tellement peur et tellement mal… Je n’ose même pas tenter d’imaginer car après tout je ne peux pas, je n’ai jamais rien vécu de tel. Ce gêne t’a privé de ton enfance au final. Moi j’ai au moins eu la chance d’atteindre mes 17 ans avant d’être maudite et devenir un monstre assoiffé de sang.


Bekah aurait bien aimé pouvoir lui apporté un peu de réconfort même si elle ne comprenait pas pourquoi elle le souhaitait. Mais elle ne le pouvait pas car elle ignorait ce que c’était sa vie à lui, alors elle préféra se taire plutôt que de dire n’importe quoi.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mar 14 Avr - 22:28


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Je sais bien que la famille c’est important… surtout quand on ne peut pas réellement mourir. C’est pour cela qu’Elijah, Niklaus et moi nous nous sommes juré d’être toujours là les uns pour les autres et cela pour toujours il y a de cela plus de mille ans. Mais ça n’empêche pas Nik d’être un tyran. Il vient juste de me sortir de ma tombe il y a quelques mois après m’y avoir laissé pendant 90 ans… et tout cela parce qu’il avait besoin de mon collier, sinon j’y serais encore… Alors même si j’aime réellement ma fratrie, il y a des moments comme maintenant où je les déteste également.

La situation était vraiment étrange. Blaine ne savait vraiment pas pourquoi il y avait soudainement ce changement… Peut être était-ce les effets secondaires de la pleine lune qui approchait… Il était peut être devenu un peu plus lunatique qu’en temps normal.

« Ouais… C’est sûr qu’avoir un frère que lui ne doit pas être facile tous les jours ! Je suis vraiment désolé pour toi. Non, tu ne les détestes pas vraiment… C’est normal qu’il y ait des disputes dans une fratrie, enfin je suppose j’en sais rien à vrai dire ! »

C’est vrai il ne savait pas, il avait toujours été seul dans sa famille. Le seul enfant. Il ne savait pas ce que c’était d’avoir un frère ou même une sœur, et il ne le saurait jamais… Parce qu’il n’avait pas de famille et qu’il n’en aurait probablement jamais.

-On m’a déjà raconté l’interminable souffrance que la transformation vous cause. J’ai… j’ai perdu mon plus jeune frère lors d’une nuit de pleine lune… Lui et Klaus s’étaient esquiver pour aller les espionner, trop curieux de voir comment ça se passait. Et comme tu viens de le souligner, sous leur forme de loup ils ne reconnaissent plus personne, perdant en grande partie leur humanité pour laisser place à la bête. Donc voilà un des loups a attaqué Henrik et l’a tué. Nik a ramené son corps à la maison au matin.

Ça ce n’était vraiment pas cool… Plutôt horrible en fait. Il savait ce que cela faisait de perdre un membre de sa famille même si au final ce n’était pas son frère qu’il avait perdu mais ses parents.

« Je suis vraiment désolé. Crois moi je sais ce que tu ressens… Mon père a… tué ma mère, accidentellement. Les chaînes n’étaient pas assez fortes, il les a brisées et il a tué ma mère, un soir de pleine lune… Le lendemain, en découvrant son corps mutilé, il s’est suicidé, me laissant totalement seul… Je ne sais même pas pourquoi je te raconte tout ça… la dernière fois que j’en ai parlé à quelqu’un cela ne s’est pas très bien passé. »

Blaine baissa la tête en souriant tristement. Il détestait penser à cette époque. Il avait longtemps essayé de se défaire de cette image mais elle restait encré dans sa mémoire, comme si elle était gravée au fer rouge sur sa peau.

-Je… Oui la soif de sang est très prenante et difficile à gérer. Surtout les premières années. Avec le temps on apprend à la contrôler mais même en se contrôlant ils nous arrivent de déraper. J’ai tué tant de gens dans les mois après que nos parents nous aient transformés en vampire sans nous demander notre avis que j’ai mis des années à me pardonner ce manque de contrôle. J’étais différente dans ma vie humaine, beaucoup plus sensible, alors je peux te jurer qu’après mon premier meurtre j’ai eu envie de mourir moi-même. Chaque condition a ses avantages et ses désavantages.

C’est vrai qu’à l’entendre parler cela ne devait pas être facile du tout pour elle… Ni pour aucun autre vampire en fait.

« J’ai ressenti la même chose que toi quand j’ai tué. Seulement toi, tu ne fais que répondre à tes instincts. Est-ce qu’un lion à des remords quand il chope une gazelle ? Non. De plus le fait que tu regrettes montre le fait que tu as une grande humanité. Ne sois pas trop dure avec toi-même, tu n’as pas choisi ta condition de vampire, on te l’a imposée. Toi tu n’as fais qu’essayer de survivre. »

C’est vrai qu’il pouvait se montrer étrangement compréhensif pour un loup. Mais il n’avait jamais rien eu contre les vampires. Pour lui, il ne valait pas mieux qu’un vampire, au contraire.

-Je ne sais pas comment est la vie en meute de nos jours mais à cette époque c’était bien en fait. Ils étaient une grande famille et ils nous ont bien accueillis parmi eux. Peut-être même un peu trop. Mis à part les pleines lunes, j’ai aimé vivre avec eux.

Blaine sourit mais ne répondit pas…

-Tu n’es pas un monstre Blaine… un écorché vif peut-être, mais pas un monstre. Comment un enfant de 10 ans peut traverser une telle transformation mois après mois?! Tu as dû avoir tellement peur et tellement mal… Je n’ose même pas tenter d’imaginer car après tout je ne peux pas, je n’ai jamais rien vécu de tel. Ce gêne t’a privé de ton enfance au final. Moi j’ai au moins eu la chance d’atteindre mes 17 ans avant d’être maudite et devenir un monstre assoiffé de sang.

« Si je ne suis pas un monstre tu n’en es pas un non plus Rebekah… Oui, on m’a privé de mon enfance, de ma famille… Mais j’ai réussi à survivre. Je ne dis pas que je suis heureux loin de là, mais… J’y peux rien c’est comme ça. Il faut que je fasse avec tout comme toi. J’ai déjà essayé de faire comme tout le monde, d’avoir des amis et tout ça… je suis même sorti avec une vampire… ça s’est très mal terminé et j’ai arrêté d’avoir confiance en eux… enfin bref tu t’en fiches surement de ma vie sentimentale. Ce que je veux dire, c’est que… Il faut que tu réussisses à t’accepter comme tu es sinon tu n’avanceras jamais.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mer 15 Avr - 13:35


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Ouais… C’est sûr qu’avoir un frère que lui ne doit pas être facile tous les jours ! Je suis vraiment désolé pour toi. Non, tu ne les détestes pas vraiment… C’est normal qu’il y ait des disputes dans une fratrie, enfin je suppose j’en sais rien à vrai dire ! »


- Oh oui c’est possible de les détester, surtout Nik. Mais il demeure mon frère, celui-là même qui m’a toujours protégée et rassurée enfant et même par la suite, donc il va finir par faire une bonne action et je vais une fois de plus lui pardonner. C’est ainsi depuis plus de mille ans. Il le sait et je le sais.


Rebekah savait d’hors et déjà qu’elle allait se réconcilier avec l’hybride, mais elle ne voulait juste pas le faire immédiatement. Mais comme Blaine était enfant unique il ne pouvait pas réellement comprendre la dynamique d’une famille, les sentiments si changeants mais qui sont plus forts que tout. Et c’est encore plus vrai quand on traverse le temps ensemble.

Continuant les confidences la vampire lui avait raconté la mort horrible de son jeune frère Henrik. C’était la première fois qu’elle racontait cette histoire à quiconque. Pourquoi elle continuait à se confier de la sorte?



« Je suis vraiment désolé. Crois moi je sais ce que tu ressens… Mon père a… tué ma mère, accidentellement. Les chaînes n’étaient pas assez fortes, il les a brisées et il a tué ma mère, un soir de pleine lune… Le lendemain, en découvrant son corps mutilé, il s’est suicidé, me laissant totalement seul… Je ne sais même pas pourquoi je te raconte tout ça… la dernière fois que j’en ai parlé à quelqu’un cela ne s’est pas très bien passé. »


Bekah ne pu réprimer un frisson d’horreur à l’écoute de l’histoire que venait de lui confier le jeune homme. Non seulement il avait perdu sa mère d’une manière totalement horrible, mais aussi son père qui n’avait pas pu se pardonner. Après on se demandera pourquoi ce garçon est si renfermé et isolé. Elle avait presque envie de le prendre dans ses bras pour tenter de le réconforter mais n’en fera rien. Et elle doute qu’il aurait bien accueilli son geste.


-Je me trouvais malchanceuse mais finalement j’ai eu une vie très agréable à comparer à la tienne. Comment as-tu fait pour ne pas perdre la raison avec toutes ces épreuves? Je t’admire d’avoir traversé tout cela et d’être ici avec moi à me raconter ton histoire. Tu possèdes une grande force de caractère Blaine.


Il lui avait par la suite démontré de l’empathie pour sa vie de vampire et ces contraintes. D’abord très surprise elle avait accepté de lui raconter l’horreur des premières semaines, où tout ce à quoi tu penses c’est le sang, et cette envie incontrôlable de boire jusqu’à ce que cette personne en meurt. Et le jeune garou tentait d’excuser ses gestes. Il ne cessait de la surprendre en ce moment.


« J’ai ressenti la même chose que toi quand j’ai tué. Seulement toi, tu ne fais que répondre à tes instincts. Est-ce qu’un lion à des remords quand il chope une gazelle ? Non. De plus le fait que tu regrettes montre le fait que tu as une grande humanité. Ne sois pas trop dure avec toi-même, tu n’as pas choisi ta condition de vampire, on te l’a imposée. Toi tu n’as fais qu’essayer de survivre. »


Elle ne comprenait pas pourquoi il se montrait si compréhensif avec elle. Leurs propres parents voulaient les voir morts. D’ailleurs Mikael les recherchait toujours si sa mémoire était bonne. Par contre, ni Nik, ni Elijah ne lui avait dit de rester sur ses gardes à ce sujet. Elle devrait sans doute leur demander s’ils savaient où pouvait bien se trouver leur paternel.

Comme il avait tenté de la rassurée Rebekah en avait fait de même avec Blaine, lui assurant qu’il n’était en rien le monstre qu’il prétendait être. Il était victime d’un gêne voilà tout. Il devait cesser de croire qu’il ne méritait pas mieux qu’une vie de solitude.



« Si je ne suis pas un monstre tu n’en es pas un non plus Rebekah… Oui, on m’a privé de mon enfance, de ma famille… Mais j’ai réussi à survivre. Je ne dis pas que je suis heureux loin de là, mais… J’y peux rien c’est comme ça. Il faut que je fasse avec tout comme toi. J’ai déjà essayé de faire comme tout le monde, d’avoir des amis et tout ça… je suis même sorti avec une vampire… ça s’est très mal terminé et j’ai arrêté d’avoir confiance en eux… enfin bref tu t’en fiches surement de ma vie sentimentale. Ce que je veux dire, c’est que… Il faut que tu réussisses à t’accepter comme tu es sinon tu n’avanceras jamais.»


- Je ne me fiche pas de ta vie, qu’elle soit sentimentale ou non. Je te respecte beaucoup avec ce que j’apprends sur toi. Je trouve dommage que tu sentes ce besoin de t’isoler parce que tu as été déçu et sans doute blessé par tes tentatives de rapprochement avec d’autres personnes. Tu ne devrais pas cesser d’essayer, ils ne sont pas tous comme cela. Tu pourrais surement te faire de vrais amis sur qui tu pourras compter si tu en as besoin. Ne reste pas seul Blaine, tu es trop jeune et tu as beaucoup trop à offrir pour vivre en ermite comme tu le fais. Et pour te répondre, je ne pourrai jamais accepté de ne pas pouvoir réaliser mon souhait le plus cher depuis que je suis toute petite. J’ai toujours voulu fonder une famille. Je suis convaincue que j’aurais pu être une bonne mère, mais jamais cela n’arrivera. Alors je ne crois pas que je pourrai un jour complètement accepter ma condition.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mer 15 Avr - 15:03


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Oh oui c’est possible de les détester, surtout Nik. Mais il demeure mon frère, celui-là même qui m’a toujours protégée et rassurée enfant et même par la suite, donc il va finir par faire une bonne action et je vais une fois de plus lui pardonner. C’est ainsi depuis plus de mille ans. Il le sait et je le sais.

Blaine ne savait pas ce qu’il devait en penser… Il ne savait pas si cela était une bonne ou une mauvaise chose. Dans sa conception des choses, un frère et une sœur ne pouvaient pas se détester. C’était trop bête qu’une famille se déchire, malgré tout, une famille continuait de s’aimer quoi qu’il se passe. Mais avoir un frère comme Klaus… Cela devait défier toutes les théories. Il n’avait pas envie d’imaginer ce que cela ferait mais en tout cas, cela ne devait pas être de tout repos.

« Alors pourquoi continuer votre guerre ? Si cela est toujours comme ça, pourquoi vous refaites les mêmes choses ? Je ne vois pas trop où est le principe en fait mais bon… Vous devez avoir une très bonne raison sûrement. »

-Je me trouvais malchanceuse mais finalement j’ai eu une vie très agréable à comparer à la tienne. Comment as-tu fait pour ne pas perdre la raison avec toutes ces épreuves? Je t’admire d’avoir traversé tout cela et d’être ici avec moi à me raconter ton histoire. Tu possèdes une grande force de caractère Blaine.

Blaine ne s’était jamais plaint. Cela n’avait pas été facile pour lui. Pas du tout même. Mais se lamenter n’avait jamais été la solution qu’il avait voulu prendre. Il n’aurait en aucun cas avancé, bien au contraire. Il avait essayé d’être le plus fort possible, même si cela avait été très dur parfois…

« Je ne pense pas non plus être le mec le plus malheureux du monde. Certes j’ai eu une enfance difficile, mais… il y en a plein d’autres qui vivent des choses horribles. Cela ne sert à rien de se lamenter sur soi-même, on y retire rien. »

Il avait conscience qu’il pouvait peut être passer pour quelqu’un qui n’avait pas de cœur mais, c’était ce qu’il pensait et personne ne l’en dissuaderait. Il y avait bien des enfants qui se faisaient violer par des proches à eux… Ce n’était pas moins pire que ce qu’il avait vécu à son sens.

- Je ne me fiche pas de ta vie, qu’elle soit sentimentale ou non. Je te respecte beaucoup avec ce que j’apprends sur toi. Je trouve dommage que tu sentes ce besoin de t’isoler parce que tu as été déçu et sans doute blessé par tes tentatives de rapprochement avec d’autres personnes. Tu ne devrais pas cesser d’essayer, ils ne sont pas tous comme cela. Tu pourrais surement te faire de vrais amis sur qui tu pourras compter si tu en as besoin. Ne reste pas seul Blaine, tu es trop jeune et tu as beaucoup trop à offrir pour vivre en ermite comme tu le fais. Et pour te répondre, je ne pourrai jamais accepté de ne pas pouvoir réaliser mon souhait le plus cher depuis que je suis toute petite. J’ai toujours voulu fonder une famille. Je suis convaincue que j’aurais pu être une bonne mère, mais jamais cela n’arrivera. Alors je ne crois pas que je pourrai un jour complètement accepter ma condition.

Blaine n’était d’accord avec elle sur aucun point. Mais c’était son point de vue et il le respectait Chacun était libre de penser ce qu’il voulait sur n’importe quel sujet et dans n’importe qu’elle situation.

« La solitude me va très bien. Je préfère cela que m’attacher et perdre ensuite les gens. Je l’ai déjà vécu de nombreuses fois et je n’ai pas du tout envie de retenter l’expérience. Je suis bien mieux comme ça je t’assure… Au moins personne ne me laisse tomber et personne ne me fait du mal. Et je ne sais pas pourquoi tu penses ça mais je n’ai strictement rien à offrir… Tu peux toujours fonder une famille Rebekah. L’adoption tu connais ? Tu peux adopter un enfant, il y a des tas d’enfants qui rêveraient d’avoir des parents et qui n’en ont pas. Tu pourrais adopter, tu pourrais le transformer si c’est son choix ou alors le regarder fonder sa famille à son tour… Il a plusieurs options. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mer 15 Avr - 16:54


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Alors pourquoi continuer votre guerre ? Si cela est toujours comme ça, pourquoi vous refaites les mêmes choses ? Je ne vois pas trop où est le principe en fait mais bon… Vous devez avoir une très bonne raison sûrement. »


- Comment t’expliquer? Quand nous étions humains tout était différent. Je ne me disputais à peu près jamais avec mes frères. Je faisais les quatre cents coups avec Kol, je m’amusais avec Niklaus, j’avais Elijah qui veillait sur moi. Finn… je n’ai jamais été proche de lui, peut-être la différence d’âge. Notre père était un homme très dur, il battait très souvent mes frères pour des raisons parfois stupides. Il s’est toujours plus acharné sur Nik sans raison apparente. Eli parfois tentait de calmer notre père mais dès qu’il lui disait de se tenir à l’écart il obéissait. Alors c’était moi qui venait au secours de Nik, il n’a jamais osé lever la main sur moi donc je m’interposais entre lui et mon frère souvent presque inconscient sous les coups. Depuis toujours j’ai voulu protéger Nik, et il faisait pareil avec moi, prenant sur son dos quelques-unes de mes bêtises pour m’éviter les problèmes. J’ai toujours été plus proche de Nik que de n’importe qui d’autre. J’ai même voulu tuer notre père pour qu’il cesse de s’en prendre à lui mais Elijah m’en a empêché, Nik l’ignore toujours à ce jour. Puis nos parents ont fait de nous des vampires. À partir de ce jour tout a changé. En tuant sa première victime par manque de contrôle sur sa soif, Nik a déclenché son gêne de loup. Ce qui signifiait que ma mère avait trompé  mon père. Ce dernier a décidé de tuer le véritable père de Nik et beaucoup d’autres de sa meute au passage, déclanchant les hostilités entre eux et nous. Ma mère a scellé par la magie la part garou et c’est devenu une obsession pour Nik de retiré ce sortilège. Nos parents ont voulu nous tuer parce que nous étions devenus des monstres selon eux. Esther a fait de Mikael le premier chasseur de vampire immortel. On passe notre éternité à le fuir, et Klaus dans ses délires passent son temps à nous planter une dague dans le cœur et nous laisser pendant des décennies dans un cerceuil. Et  tout cela parce qu’il croit à tord qu’on le trahi, qu’on ne le considère plus entièrement notre frère parce que nous n’avons pas le même père. Cela l’a poussé à faire des choses horribles qui nous a causé beaucoup de mal. Alors oui je l’ai haït par moment, mais il demeure mon frère et le seul à traverser le temps avec moi. En fait je crois que je l’aime autant que je le haïs. Au final, j’ai besoin de lui, alors je reviens toujours à ses côtés, c’est mon frère et je finis par tout lui pardonner…


C’était une longue tirade. Elle venait de lui dévoiler son passé sans rien cacher. Elle ne comprend pas pourquoi d’ailleurs, mais elle se sent en confiance avec lui, elle a cette forte impression qu’il ne va pas aller raconter ses secrets à tout le monde ou même s’en servir contre elle. Se souvenir de son passé de la sorte était un peu douloureux mais ça lui faisait du bien de le dire à haute voix, comme si elle se libérait un peu du poids de ce dernier millénaire.


« Je ne pense pas non plus être le mec le plus malheureux du monde. Certes j’ai eu une enfance difficile, mais… il y en a plein d’autres qui vivent des choses horribles. Cela ne sert à rien de se lamenter sur soi-même, on y retire rien. »


Bekah ne répondit rien à cela. Il avait raison, même si un jeune homme de 21 ans ne devrait pas avoir atteint un tel degré de maturité, et surtout de résignation.


« La solitude me va très bien. Je préfère cela que m’attacher et perdre ensuite les gens. Je l’ai déjà vécu de nombreuses fois et je n’ai pas du tout envie de retenter l’expérience. Je suis bien mieux comme ça je t’assure… Au moins personne ne me laisse tomber et personne ne me fait du mal. Et je ne sais pas pourquoi tu penses ça mais je n’ai strictement rien à offrir… Tu peux toujours fonder une famille Rebekah. L’adoption tu connais ? Tu peux adopter un enfant, il y a des tas d’enfants qui rêveraient d’avoir des parents et qui n’en ont pas. Tu pourrais adopter, tu pourrais le transformer si c’est son choix ou alors le regarder fonder sa famille à son tour… Il a plusieurs options. »


Il ne pouvait pas réellement penser ainsi à seulement 21 ans, il avait encore sa vie devant lui, il ne pourrait pas rester seul toute sa vie il se détruirait complètement le pauvre. Même si elle le comprenait parfaitement pour avoir perdu plusieurs personnes qu’elle aimait au cours des siècles, elle ne souhaitait pas qu’il vive en reclus de la sorte.


- Je l’ai vécu trop souvent moi-même pour pouvoir compter les fois Blaine. J’ai tenté à plusieurs reprises de ne pas m’attacher à quiconque. J’ai dressé cet immense mur émotionnel autour de mon cœur, et à la fin c’était toujours pire. Tu n’es pas obligé de me croire, mais selon mon expérience, l’être humain a besoin d’amour et d’amitié. Oui on se fait mal, mais ça fait partie de la game. On grandit dans nos expériences, autant les négatives que les positives…   Ton idée est bonne pour l’adoption mais je ne le peux pas. Je ne peux pas donner une vie stable à un enfant parce que je suis toujours en train de fuir mon père qui veut nous tuer. Ce ne serait pas une vie pour un enfant, je ne peux pas me montrer aussi cruelle envers un petit être qui ne demande qu’une vie normale.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Jeu 16 Avr - 19:26


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Comment t’expliquer? Quand nous étions humains tout était différent. Je ne me disputais à peu près jamais avec mes frères. Je faisais les quatre cents coups avec Kol, je m’amusais avec Niklaus, j’avais Elijah qui veillait sur moi. Finn… je n’ai jamais été proche de lui, peut-être la différence d’âge. Notre père était un homme très dur, il battait très souvent mes frères pour des raisons parfois stupides. Il s’est toujours plus acharné sur Nik sans raison apparente. Eli parfois tentait de calmer notre père mais dès qu’il lui disait de se tenir à l’écart il obéissait. Alors c’était moi qui venait au secours de Nik, il n’a jamais osé lever la main sur moi donc je m’interposais entre lui et mon frère souvent presque inconscient sous les coups. Depuis toujours j’ai voulu protéger Nik, et il faisait pareil avec moi, prenant sur son dos quelques-unes de mes bêtises pour m’éviter les problèmes. J’ai toujours été plus proche de Nik que de n’importe qui d’autre. J’ai même voulu tuer notre père pour qu’il cesse de s’en prendre à lui mais Elijah m’en a empêché, Nik l’ignore toujours à ce jour. Puis nos parents ont fait de nous des vampires. À partir de ce jour tout a changé. En tuant sa première victime par manque de contrôle sur sa soif, Nik a déclenché son gêne de loup. Ce qui signifiait que ma mère avait trompé mon père. Ce dernier a décidé de tuer le véritable père de Nik et beaucoup d’autres de sa meute au passage, déclanchant les hostilités entre eux et nous. Ma mère a scellé par la magie la part garou et c’est devenu une obsession pour Nik de retiré ce sortilège. Nos parents ont voulu nous tuer parce que nous étions devenus des monstres selon eux. Esther a fait de Mikael le premier chasseur de vampire immortel. On passe notre éternité à le fuir, et Klaus dans ses délires passent son temps à nous planter une dague dans le cœur et nous laisser pendant des décennies dans un cerceuil. Et tout cela parce qu’il croit à tord qu’on le trahi, qu’on ne le considère plus entièrement notre frère parce que nous n’avons pas le même père. Cela l’a poussé à faire des choses horribles qui nous a causé beaucoup de mal. Alors oui je l’ai haït par moment, mais il demeure mon frère et le seul à traverser le temps avec moi. En fait je crois que je l’aime autant que je le haïs. Au final, j’ai besoin de lui, alors je reviens toujours à ses côtés, c’est mon frère et je finis par tout lui pardonner…

Et ben dis donc… Elle était plutôt bavarde Rebekah ! Blaine était surpris qu’elle se confie à lui comme ça, sans aucune retenue alors qu’ils ne se connaissaient même pas… Pourtant avec tout ce que Blaine lui avait dit sur lui, c’était sûrement la personne qui le connaissait le mieux dans tout Mystic Falls ! Sa vie n’avait pas été de tout repos non plus. Avoir un père comme le sien… Cela avait dû être terrible de voir ses frères se faire battre de la sorte. Il trouvait cela également triste pour Klaus. Il n’était qu’un enfant à l’époque… Il ne méritait pas ça. Peut être bien que c’est une partie à cause de ça qu’il était devenu ce qu’il était aujourd’hui… Si on lui avait appris que la violence résolvait tout et n’importe quoi… Cette famille en avait vraiment vu de toutes les couleurs… Entre les parents, la meute de loups…

« Hm… Et pourquoi ce ne serait pas toi qui lui planterais une dague dans le cœur pour changer ? Histoire qu’il sache un peu ce que cela fait. C’est vrai quoi, peut être qu’il aimerait bien ce que cela fait et qu’il voudrait y rester et ainsi il n’embêterait plus personne et le monde serait plus heureux car il n’aurait pas à agir pour les bons vouloir de monsieur Niklaus Mikaelson… »

- Je l’ai vécu trop souvent moi-même pour pouvoir compter les fois Blaine. J’ai tenté à plusieurs reprises de ne pas m’attacher à quiconque. J’ai dressé cet immense mur émotionnel autour de mon cœur, et à la fin c’était toujours pire. Tu n’es pas obligé de me croire, mais selon mon expérience, l’être humain a besoin d’amour et d’amitié. Oui on se fait mal, mais ça fait partie de la game. On grandit dans nos expériences, autant les négatives que les positives… Ton idée est bonne pour l’adoption mais je ne le peux pas. Je ne peux pas donner une vie stable à un enfant parce que je suis toujours en train de fuir mon père qui veut nous tuer. Ce ne serait pas une vie pour un enfant, je ne peux pas me montrer aussi cruelle envers un petit être qui ne demande qu’une vie normale.

Blaine sourit aux paroles de la blonde. Il comprenait son point de vue, il comprenait ce qu’elle essayait de lui faire comprendre mais il n’était tout simplement pas de cet avis. Il ne voulait pas s’attacher aux gens… D’aucune façon que ce soit. Il avait bien trop perdu pour retenter l’expérience. Il avait bien assez souffert comme cela…

« Et bien, cela tombe bien puisque je ne suis pas humain… je n’ai donc besoin ni d’amour ni d’affection… De toute façon même si je le voulais je n’ai rien à apporter. Des amis ? Pour qu’ils me lâchent au bout d’un moment, quand ils en auront assez eu ? Non merci. Une petite-amie ? je suis pas capable de rendre une fille heureuse et je ne vois pas laquelle d’entre elles serait assez stupide pour sortir avec moi. Crois moi c’est mieux pour tout le monde que je reste seul… Oh et bien… Il faut que vous réussissiez à mettre votre père hors course. Il y a bien un moment où vous y arriverez… Essayer de demander à un des chiens de ton frère de le mordre, avec le venin des loups il ne tiendra pas longtemps, puisque seul ton frère pourra le sauver… Tu as tout l’éternité pour accueillir un enfant… Même de te trouver quelqu’un qui voudra l’élever avec toi. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Jeu 16 Avr - 21:54


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Hm… Et pourquoi ce ne serait pas toi qui lui planterais une dague dans le cœur pour changer ? Histoire qu’il sache un peu ce que cela fait. C’est vrai quoi, peut être qu’il aimerait bien ce que cela fait et qu’il voudrait y rester et ainsi il n’embêterait plus personne et le monde serait plus heureux car il n’aurait pas à agir pour les bons vouloir de monsieur Niklaus Mikaelson… »


- Tu crois qu’on n’y a pas pensé? Les dagues sont inefficaces sur lui. Le fait d’être un hybride annule l’effet des dagues qui agit parfaitement sur nous. On ne peut rien contre lui, alors que lui… Voilà, je ne vais pas t’ennuyer plus longtemps avec cette histoire, pour ne pas dire nos histoires de famille.


Elle avait parfois l’impression que sa vie était simplement une boucle infinie qui ne changeait jamais. Elle revivait les mêmes histoires, juste les noms et les époques changeaient. Si Mikael pouvait être arrêté elle pourrait sans doute se sauver de Nik et tenter de se construire une vraie vie. Mais elle ne croyait plus à cette possibilité, car après tout cela faisait plus d’un millénaire qu’ils n’arrivaient pas à se débarrasser de lui définitivement.

Rebekah ne pourrait jamais comprendre pourquoi le jeune homme s’obstinait à crier haut et fort qu’il était mieux seul et ne voulait plus créer aucun lien avec quiconque. Bien sur le fait qu’il était encore bien jeune jouait en sa défaveur pour comprendre ce genre de chose. En même temps elle ne pouvait que respecter son choix, sa vision des choses. Elle-même avait mis des siècles à accepter cet état de fait au sujet de la solitude. Elle ne pouvait que souhaiter qu’il le comprendrait avant qu’il ne soit trop tard.



« Et bien, cela tombe bien puisque je ne suis pas humain… je n’ai donc besoin ni d’amour ni d’affection… De toute façon même si je le voulais je n’ai rien à apporter. Des amis ? Pour qu’ils me lâchent au bout d’un moment, quand ils en auront assez eu ? Non merci. Une petite-amie ? je suis pas capable de rendre une fille heureuse et je ne vois pas laquelle d’entre elles serait assez stupide pour sortir avec moi. Crois moi c’est mieux pour tout le monde que je reste seul… Oh et bien… Il faut que vous réussissiez à mettre votre père hors course. Il y a bien un moment où vous y arriverez… Essayer de demander à un des chiens de ton frère de le mordre, avec le venin des loups il ne tiendra pas longtemps, puisque seul ton frère pourra le sauver… Tu as tout l’éternité pour accueillir un enfant… Même de te trouver quelqu’un qui voudra l’élever avec toi. »


- Tu es humain Blaine. Tu ne deviens qu’un loup une nuit par mois, cela ne t’enlève en rien le titre d’être humain. Et moi je reste convaincue que tu as beaucoup à offrir. On est souvent mauvais juge de soi-même. Tu es encore bien jeune, tu as beaucoup de temps devant toi pour trouver la bonne personne, parce que moi je reste convaincue malgré toutes mes histoires désastreuses, qu’il y a une personne sur cette planète qui est faite pour nous, qui nous complète tout en nous faisant évoluer. Et avant que tu ne le dises… oui je sais je suis d’un romantisme et d’un [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] sans nom. Mais je l’assume maintenant.


Rebekah réfléchi à la possibilité de se débarrasser une bonne fois pour toute de Mikael. Jamais ils n’avaient réussi à le faire et ce tueur de vampires étaient plus fort qu’eux, plus fort que Niklaus même. Ils ne semblaient pas avoir grand chance de s’en sortir, ils semblaient être condamner à courir ce monde pour le fuir.


- On a rien pu faire contre lui, même Nik est plus faible que Mikael. Il est le seul à posséder une arme capable de le tuer, et tu comprends bien qu’il ne nous la laissera jamais mettre la main dessus. Et il est lui aussi un vampire originel, donc le venin de loup garou ne le tuera pas, il va halluciner pour quelques heures et reprendre ses forces initiales. Nous sommes une plaie pour ce monde Blaine. On ne devrait pas exister…  Pour les enfants j’ai abandonné tout espoir. Un peu comme toi avec l’idée d’avoir des amis ou une copine.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mar 28 Avr - 15:18


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Tu crois qu’on n’y a pas pensé? Les dagues sont inefficaces sur lui. Le fait d’être un hybride annule l’effet des dagues qui agit parfaitement sur nous. On ne peut rien contre lui, alors que lui… Voilà, je ne vais pas t’ennuyer plus longtemps avec cette histoire, pour ne pas dire nos histoires de famille.

Ouais… Ils étaient mal barrés avec lui quoi… Si seulement ils pouvaient aller pourrir la vie de tout le monde dans une autre ville ! Pourquoi ici ? En même temps, Blaine n’était pas obligé de rester ici non plus… Il n’avait aucune attache ici… Rien qui ne le retienne vraiment ici. Aucun souvenir heureux…
Il faussa les épaules, comme pour signifier que ce n’était rien.

- Tu es humain Blaine. Tu ne deviens qu’un loup une nuit par mois, cela ne t’enlève en rien le titre d’être humain. Et moi je reste convaincue que tu as beaucoup à offrir. On est souvent mauvais juge de soi-même. Tu es encore bien jeune, tu as beaucoup de temps devant toi pour trouver la bonne personne, parce que moi je reste convaincue malgré toutes mes histoires désastreuses, qu’il y a une personne sur cette planète qui est faite pour nous, qui nous complète tout en nous faisant évoluer. Et avant que tu ne le dises… oui je sais je suis d’un romantisme et d’un kétaine sans nom. Mais je l’assume maintenant.

Blaine sourit. C’était la première fois depuis longtemps qu’une personne essayait de lui accorder de l’importance. Ce n’était pas habituel pour lui. En temps normal, les gens ne s’attardaient pas plus que cela avec lui et c’était beaucoup mieux comme ça. Il n’avait pas envie de se faire des amis, il s’était habitué à la solitude. Cela ne le dérangeait pas plus que cela maintenant.

« On est pas loup une fois par moi. On l’est tous les jours, dans nos sentiments, nos pensées, nos réactions, parfois même, notre régime alimentaire… Je t’assure, ce n’est pas aussi simple que cela. On est pas différent qu’une fois par mois. Si tu veux penser ça de moi, libre à toi, mais tu serais vite déçue… Jeune ? Je ne suis pas si jeune pour un loup… On ne vit pas très vieux en général, essaye de trouver un vieux loup-garou, je ne pense pas que tu réussisses. Il n’y a pas de mal à être romantique, si tu es heureuse comme ça. »

- On a rien pu faire contre lui, même Nik est plus faible que Mikael. Il est le seul à posséder une arme capable de le tuer, et tu comprends bien qu’il ne nous la laissera jamais mettre la main dessus. Et il est lui aussi un vampire originel, donc le venin de loup garou ne le tuera pas, il va halluciner pour quelques heures et reprendre ses forces initiales. Nous sommes une plaie pour ce monde Blaine. On ne devrait pas exister… Pour les enfants j’ai abandonné tout espoir. Un peu comme toi avec l’idée d’avoir des amis ou une copine.

« Et bien tuez le pendant qu’il hallucine… Avant qu’il ne reprenne ses forces. Je ne vais pas te dire que je suis un grand fan des vampires, parce que ce n’est pas la vérité. En fait je m’en fiche un peu que quelqu’un soit humain, vampire, sorcier, loup-garou… Mais si une espèce existe c’est pour quelque chose… C’est une sorte d’équilibre entre tous. Vous vous pensez mauvais ? Vous ne l’êtes pas vraiment. Si vous l’étiez, rien ne vous empêcherait de faire une espèce d’élevage avec les humains, les réduire en bétail… Vous préférez vous cacher… Je sais que j’ai une vision plutôt étrange des choses mais… Tu ne devrais penser comme ça, parce que c’est qu’il veut, ton père. Et ne perds pas espoir, je suis sûr que tu auras un enfant et que tu trouveras la personne qui te complète et que tu l’élèveras avec lui. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Mar 28 Avr - 20:26


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« On est pas loup une fois par moi. On l’est tous les jours, dans nos sentiments, nos pensées, nos réactions, parfois même, notre régime alimentaire… Je t’assure, ce n’est pas aussi simple que cela. On est pas différent qu’une fois par mois. Si tu veux penser ça de moi, libre à toi, mais tu serais vite déçue… Jeune ? Je ne suis pas si jeune pour un loup… On ne vit pas très vieux en général, essaye de trouver un vieux loup-garou, je ne pense pas que tu réussisses. Il n’y a pas de mal à être romantique, si tu es heureuse comme ça. »



Rebekah l’écoutait avec attention même si son regard se perdait devant elle. Elle voyait le paysage mais ne le regardait pas réellement, son attention était redirigée sur les propos du jeune homme près d’elle. Elle savait que le tempérament des gens atteints de lycanthropie était affecté par cette condition, mais elle avait plutôt voulu lui faire comprendre qu’il pouvait toujours se considéré comme un être humain avec tous les droits et besoins qui venaient avec cela. Son discours était une fois de plus empreint d’une sagesse tristement véridique pour un garçon qui venait à peine d’entamer sa vie adulte.


Pourquoi il croyait qu’il allait mourir jeune? Il n’y avait pas vraiment de raison à cela. Il ne semblait pas laisser transparaître sa « différence » auprès des autres. Et de plus elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait cette impression qu’il s’arrangeait pour ne pas faire du mal à quiconque quand la pleine lune déclenchait sa transformation. Donc aucune raison valable pour qu’il trouve une mort prématurée.




- Je sais que ce gêne lycanthrope influence toute ta vie Blaine. Comment pourrait-il en être autrement? Tout comme le fait que je sois vampire m’empêche d’être réellement humaine et me pousse parfois à faire des trucs dont j’ai honte plus tard. Je comprends ce que tu veux dire, d’une certaine manière. Je voulais plutôt te faire voir le fait que tu as beau être un loup garou, tu demeures tout de même une personne qui a des besoins et des droits comme n’importe quel humain normal. Et ça te rend moins ennuyant ton humeur antisociale que tu abordes pour repousser toute tentative de rapprochement car elle te pousse à être téméraire.  Et il y a des loups garou plus âgé, des gens qui sont morts de vieillesse. Ce sont principalement des gens qui ont vécu leur vie sans déranger en passant inaperçu. Alors si, c’est possible. Puis j’ai cette impression que tu fais tout ce qui est en ta capacité pour ne pas faire de ravage lors des pleines lunes. Je ne vois aucune raison pour que tu ne puisses pas être de ce monde encore bien longtemps. Elle marqua une brève pause avant de reprendre la parole mais cette fois sa voix était un peu hésitante, comme si elle était un peu gênée par ce qu’elle admettait. Je… j’espère que tu vas vivre vieux. J’aimerais avoir la chance de te recroiser un jour, même si c’est juste dû au hasard. J’apprécie discuter avec toi. J’ignore pourquoi mais je me sens à l’aise en ta compagnie, je t’ai dévoilé mes secrets, mes pensées, des choses que je n’avais jamais dites à personne auparavant. Je ne comprends pas pourquoi je t’ai raconté tout cela mais j’avais cette impression que tu ne me jugerais pas et ça il y a peu de gens qui en sont capable. Alors merci.



Les confidences s’étaient poursuivies. Elle lui avait parlé de celui qui avait été son père il y a si longtemps, et qui désormais était un tueur implacable et sans émotion qui ne désirait que les éliminer tous. Et s’il devait tuer bien des innocents sur le passage il s’en fichait totalement. Il était vraiment sans cœur. Elle avait honte de dire qu’elle avait un lien de sang avec lui.



« Et bien tuez le pendant qu’il hallucine… Avant qu’il ne reprenne ses forces. Je ne vais pas te dire que je suis un grand fan des vampires, parce que ce n’est pas la vérité. En fait je m’en fiche un peu que quelqu’un soit humain, vampire, sorcier, loup-garou… Mais si une espèce existe c’est pour quelque chose… C’est une sorte d’équilibre entre tous. Vous vous pensez mauvais ? Vous ne l’êtes pas vraiment. Si vous l’étiez, rien ne vous empêcherait de faire une espèce d’élevage avec les humains, les réduire en bétail… Vous préférez vous cacher… Je sais que j’ai une vision plutôt étrange des choses mais… Tu ne devrais penser comme ça, parce que c’est qu’il veut, ton père. Et ne perds pas espoir, je suis sûr que tu auras un enfant et que tu trouveras la personne qui te complète et que tu l’élèveras avec lui. »



- Tu as tord sur ce coup Blaine. Les humains, les loups garou et les sorciers ont toujours existés. Cela est vrai. Les vampires non. Nous n’avions pas notre place dans ce monde. On a été créé de toute pièce par le biais de magie noire. Nous sommes loin de créer un équilibre. Mais oui je m’efforce de ne pas créer de carnage inutile. Mais en toute honnêteté j’ai eu ma période où les humains n’étaient pour moi qu’un banquet sur patte ou un jouet sur lequel je passais mes humeurs. Tu vois je suis mauvaise au fond. Mais je tente de m’améliorer.



Elle n’ajouta rien sur le fait qu’elle ne pensait pas qu’elle pourrait un jour avoir un enfant à elle et cela même par le biais de l’adoption. Il pouvait penser ce qu’il désirait il avait le droit à son opinion et malgré tout elle appréciait le fait qu’il tente de la réconforté en lui tenant un tel discours.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Sam 2 Mai - 16:37


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Je sais que ce gêne lycanthrope influence toute ta vie Blaine. Comment pourrait-il en être autrement? Tout comme le fait que je sois vampire m’empêche d’être réellement humaine et me pousse parfois à faire des trucs dont j’ai honte plus tard. Je comprends ce que tu veux dire, d’une certaine manière. Je voulais plutôt te faire voir le fait que tu as beau être un loup garou, tu demeures tout de même une personne qui a des besoins et des droits comme n’importe quel humain normal. Et ça te rend moins ennuyant ton humeur antisociale que tu abordes pour repousser toute tentative de rapprochement car elle te pousse à être téméraire. Et il y a des loups garou plus âgé, des gens qui sont morts de vieillesse. Ce sont principalement des gens qui ont vécu leur vie sans déranger en passant inaperçu. Alors si, c’est possible. Puis j’ai cette impression que tu fais tout ce qui est en ta capacité pour ne pas faire de ravage lors des pleines lunes. Je ne vois aucune raison pour que tu ne puisses pas être de ce monde encore bien longtemps.

Blaine rit légèrement, Rebekah en sait moins sur les loups que ce qu’elle croit. Tout le monde pense connaître les loups, leur comportement… Mais il n’en est rien. Même son frère ne devait pas en savoir autant qu’il veut le faire croire. Il n’avait réveillé son côté loup que depuis peu de temps… Et même certains loups ignoraient certaines choses sur eux même.

« Tu en as déjà rencontré ? Des loups qui meurent de vieillesse ? C’est prouvé, notre espérance de vie est moins longue que celle d’un humain à cause de la régénération accélérée de nos cellules. Si vous étiez mortels, les vampires, il vous arriverait la même chose qu’à nous. Sans compter que nous sommes une espèce en voie d’extinction. Et puis tu crois vraiment qu’un vieillard supporterait d’avoir tous ses os qui se brisent pendant les pleines lunes ? Son cœur lâcherait. »

Je… j’espère que tu vas vivre vieux. J’aimerais avoir la chance de te recroiser un jour, même si c’est juste dû au hasard. J’apprécie discuter avec toi. J’ignore pourquoi mais je me sens à l’aise en ta compagnie, je t’ai dévoilé mes secrets, mes pensées, des choses que je n’avais jamais dites à personne auparavant. Je ne comprends pas pourquoi je t’ai raconté tout cela mais j’avais cette impression que tu ne me jugerais pas et ça il y a peu de gens qui en sont capable. Alors merci.

Blaine la regarde surpris. C’était la première fois qu’on lui disait quelque chose comme ça. Il était lui-même surpris de son propre comportement avec Rebekah. Surtout quand il repensait au tout début de leur « conversation ». Mais au final il préférait cela plutôt qu’ils se tapent dessus.

« Rassure toi je ne sais pas non plus pourquoi j’ai agis comme ça avec toi. Je… Je ne pense pas qu’on va se revoir un jour tu sais. Je vais bientôt quitter la ville, enfin sûrement. Du coup je ne pense pas que nos chemins se recroiseront un jour… Et puis je ne suis pas fait pour vivre vieux. Déjà qu’à 21 ans je suis chiant, je ne veux même pas savoir comment je serai à 80 ans. Sûrement invivable, un p’tit vieux seul et aigri. »

- Tu as tord sur ce coup Blaine. Les humains, les loups garou et les sorciers ont toujours existés. Cela est vrai. Les vampires non. Nous n’avions pas notre place dans ce monde. On a été créé de toute pièce par le biais de magie noire. Nous sommes loin de créer un équilibre. Mais oui je m’efforce de ne pas créer de carnage inutile. Mais en toute honnêteté j’ai eu ma période où les humains n’étaient pour moi qu’un banquet sur patte ou un jouet sur lequel je passais mes humeurs. Tu vois je suis mauvaise au fond. Mais je tente de m’améliorer.

Cette discussion n’avait aucun sens. Si c’était ce qu’elle pensait d’elle, il ne pouvait rien y faire. Il décida donc de ne pas vraiment renchérir ou la contredire.

« C’est ton point de vue. Tu n’as fait que répondre à tes instincts. Comme les loups répondent aux leurs en tuant les humains les soirs de pleine lune… »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 3 Mai - 0:35


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Tu en as déjà rencontré ? Des loups qui meurent de vieillesse ? C’est prouvé, notre espérance de vie est moins longue que celle d’un humain à cause de la régénération accélérée de nos cellules. Si vous étiez mortels, les vampires, il vous arriverait la même chose qu’à nous. Sans compter que nous sommes une espèce en voie d’extinction. Et puis tu crois vraiment qu’un vieillard supporterait d’avoir tous ses os qui se brisent pendant les pleines lunes ? Son cœur lâcherait. »


Ils étaient peu nombreux effectivement. Tous ces siècles où elle avait foulé cette terre elle avait rencontré peu de loup garou qui était mort de vieillesse. Il y avait plusieurs raisons à cela. Comme Blaine l’avait souligné les transformations devenaient trop difficiles pour le corps après un certain âge. Il faut aussi mentionné que leur agressivité leur attirait souvent des ennuis et ils n’étaient pas immortels. Et finalement le fait que les vampires n’hésitaient jamais à tuer un loup garou quand ils en croisaient un histoire que ce dernier ne vienne pas le tuer à la prochaine pleine lune.


- J’en ai rencontré un ou deux si ma mémoire est bonne. Très peu effectivement. Tu es conscient que si vous êtes en voie d’extinction c’est directement de notre faute? Mon père avait déclenché cette guerre entre nos deux espèces en décimant le clan d’Ansel, le véritable père de Nik. Et ses massacres ont continué pendant des décennies. Il faut ensuite ajouter à cela que le venin de vos morsures sont mortels pour un vampire, donc ils en ont fait une mission de tuer tous les loups garou qu’ils pouvaient trouver pour éviter d’être tué en premier. C’est triste mais c’est la réalité, ce sont les vampires qui font tout leur possible pour vous faire disparaître de ce monde. Et c’est à un tel point que beaucoup croient que les gens comme toi ne sont que des légendes car ils n’en ont jamais vu.


La conversation avait pris une étrange orientation. Rebekah en était venue à être gênée de ses propos, non pas gênée mais soudainement timide, comme l’adolescente qu’elle avait été il y a de cela si longtemps. Elle avait avoué apprécier la compagnie de Blaine et leur discussion. Et encore plus personnel, le fait qu’elle se sentait bien à ses côtés et espérait le revoir un jour. Il avait paru un peu surpris par ses aveux mais sans plus. Il faudrait sans doute qu’elle cesse de parler, elle en dévoilait trop.


« Rassure toi je ne sais pas non plus pourquoi j’ai agis comme ça avec toi. Je… Je ne pense pas qu’on va se revoir un jour tu sais. Je vais bientôt quitter la ville, enfin sûrement. Du coup je ne pense pas que nos chemins se recroiseront un jour… Et puis je ne suis pas fait pour vivre vieux. Déjà qu’à 21 ans je suis chiant, je ne veux même pas savoir comment je serai à 80 ans. Sûrement invivable, un p’tit vieux seul et aigri. »


- Oh pourquoi veux-tu quitter la ville? Tu as des problèmes? Je veux dire mise à part les lubies de mon frère. Je peux peut-être t’aider et faire en sorte qu’il te laisse tranquille…  T’es pas si chiant que cela Blaine. Et je veux bien te retrouver aux… disons 10 ans pour constater l’évolution de ton caractère, voir si tu deviens réellement plus chiant en vieillissant!


Elle plaisantait, se permettant même de rire un peu, et après leur prise de bec du tout début elle appréciait beaucoup le fait de rire.  En fait vu son humeur quand elle avait pris place au pied de cet arbre, avant même l’arrivée de Blaine, c’était tout à l’opposé comme sentiment. Finalement peut-être que son retour serait moins sombre qu’elle ne le pensait au tout début.

 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 3 Mai - 17:26


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- J’en ai rencontré un ou deux si ma mémoire est bonne. Très peu effectivement. Tu es conscient que si vous êtes en voie d’extinction c’est directement de notre faute? Mon père avait déclenché cette guerre entre nos deux espèces en décimant le clan d’Ansel, le véritable père de Nik. Et ses massacres ont continué pendant des décennies. Il faut ensuite ajouter à cela que le venin de vos morsures sont mortels pour un vampire, donc ils en ont fait une mission de tuer tous les loups garou qu’ils pouvaient trouver pour éviter d’être tué en premier. C’est triste mais c’est la réalité, ce sont les vampires qui font tout leur possible pour vous faire disparaître de ce monde. Et c’est à un tel point que beaucoup croient que les gens comme toi ne sont que des légendes car ils n’en ont jamais vu.

C’est vrai qu’il y avait beaucoup de meurtres de loups garous commis par les vampires. Mais ce n’étaient pas les seuls à s’attaquer avec eux. Il était déjà arrivé que des humains s’en prennent à des loups solitaires pour venger un des leurs, ou pour le prestige d’avoir tué un loup. Parfois ils n’étaient même pas au courant qu’il s’agissait d’un homme en réalité, pensant à un loup ordinaire. C’était triste mais c’était pourtant bien la vérité. Les loups n’étaient pas si forts que ça, ils étaient très vulnérables. Surtout les loups solitaires. Un loup avait besoin d’une meute pour survivre longtemps, seul c’était très difficile.

« Ou alors c’est la dernière qu’ils voient… Il n’y a pas que les vampires qui sont dangereux pour nous. Il y a les humains et nous-même. Il est déjà arrivé que des loups s’affrontent pour des histoires de chef, ou pour autre chose. Comme on est très… sanguins, le moindre affront peut se transformer en un véritable bain de sang. Ça et le fait que les loups se reproduisent de moins en moins pour diverses raisons. Mais ce n’est peut être pas une si mauvaise chose que les loups disparaissent… Ce n’est pas pour rien qu’on appelle ça une malédiction. Je ne souhaite à personne d’être un loup, pas même à mon pire ennemi. »

Il disait vrai. Il n’avait jamais souhaité être un loup. Mais malheureusement, il était né avec et il ne pouvait s’en débarrasser. Il s’était juré de ne jamais avoir d’enfants pour ne pas leur imposer cette horreur qu’être un loup. IL l’avait vécu et il ne le recommandait pas.

- Oh pourquoi veux-tu quitter la ville? Tu as des problèmes? Je veux dire mise à part les lubies de mon frère. Je peux peut-être t’aider et faire en sorte qu’il te laisse tranquille…  T’es pas si chiant que cela Blaine. Et je veux bien te retrouver aux… disons 10 ans pour constater l’évolution de ton caractère, voir si tu deviens réellement plus chiant en vieillissant!

Blaine sourit en secouant la tête.

« Non mais… je n’ai aucune attache ici, rien qui me retienne vraiment. Je ne vois pas pourquoi je resterai plus longtemps. Non, t’en fais pas, il n’y a pas besoin que tu te brouilles encore plus avec ton frère, vos relations sont assez tendues sans qu’elles le soient encore plus, surtout pour moi, je ne vois pas pourquoi tu ferais ça, on ne se parle que depuis quelques heures. Me revoir ? Pourquoi, dans 10 ans tu m’auras oublié Rebekah. 10 ans dans la vie d’un vampire cela doit paraître pour quelques secondes non ? Tu as sûrement mieux à faire que perdre ton temps avec moi.»

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Lun 4 Mai - 0:19


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Ou alors c’est la dernière qu’ils voient… Il n’y a pas que les vampires qui sont dangereux pour nous. Il y a les humains et nous-même. Il est déjà arrivé que des loups s’affrontent pour des histoires de chef, ou pour autre chose. Comme on est très… sanguins, le moindre affront peut se transformer en un véritable bain de sang. Ça et le fait que les loups se reproduisent de moins en moins pour diverses raisons. Mais ce n’est peut être pas une si mauvaise chose que les loups disparaissent… Ce n’est pas pour rien qu’on appelle ça une malédiction. Je ne souhaite à personne d’être un loup, pas même à mon pire ennemi. »


Ah oui les fameuses guerres de dominance pour être l’alpha de la meute. Cela faisait partie des coutumes chez les loups et cela s’appliquait également pour les loups garou. Rebekah savait pour avoir vécu parmi une meute que c’était une bonne chose qu’il y ait un alpha pour diriger les autres. Cela permettait une certaine harmonie, même si parfois on tentait de tuer le leader pour prendre sa place.


- Chaque meute a son alpha. Et pourquoi tu ne vis pas parmi une meute? Il y en a bien quelques unes qui ne sont pas trop loin de Mystic Falls que tu pourrais rejoindre.


En disant cela elle réalise que s’il suivait l’idée qu’elle venait de lui lancer il y avait très peu de chance qu’elle ne le recroise. Même si le venin de loup garou ne peut pas la tuer, elle n’était pas assez folle pour aller les « déranger » par sa présence.

Apparemment il avait déjà pensé à fuir Mystic Falls si elle se fiait à la continuité de leur conversation. Il disait vouloir quitter sous peu. Du coup, malgré son idée qu’il rejoigne une meute, l’entendre dire qu’il pensait déjà à partir l’attrista un peu. Pourquoi? Elle préférait ne pas trop y réfléchir. C’est sans doute pourquoi elle ne put s’empêcher de lui demander pourquoi et et tenter de le faire changer d’avis.



« Non mais… je n’ai aucune attache ici, rien qui me retienne vraiment. Je ne vois pas pourquoi je resterai plus longtemps. Non, t’en fais pas, il n’y a pas besoin que tu te brouilles encore plus avec ton frère, vos relations sont assez tendues sans qu’elles le soient encore plus, surtout pour moi, je ne vois pas pourquoi tu ferais ça, on ne se parle que depuis quelques heures. Me revoir ? Pourquoi, dans 10 ans tu m’auras oublié Rebekah. 10 ans dans la vie d’un vampire cela doit paraître pour quelques secondes non ? Tu as sûrement mieux à faire que perdre ton temps avec moi.»


- Un peu plus, un peu moins je n’en suis plus à cela près. Je le ferais parce que… en fait j’en sais trop rien pourquoi mais je le ferais sans hésiter. Je te l’ai dit j’aime bien discuter avec toi et ça fait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi à l’aise avec quelqu’un. Pourquoi tu crois que je vais t’oublier? Je ne crois pas que je vais t’oublier de si tôt. Et je te l’ai déjà dit, j’aimerais bien te recroiser alors tu vois que je ne pense pas que je perds mon temps avec toi. Par contre si toi tu en as assez de ma compagnie sent-toi libre de partir. Je ne veux surtout pas m’imposer à toi.


Bekah était plus ou moins attendu dans la demeure que son frère avait trouvée pour eux. Son amie lui avait demandé de revenir en lui assurant qu’elle avait une nouvelle fantastique qui allait lui plaire au plus haut point et qui la convaincrait de rester avec eux à Mystic Falls. Elle en doutait fortement, elle n’avait pas envie d’être ici aussi près de Niklaus mais bon, elle devait donner le bénéfice du doute à Mélinda, des fois qu’effectivement sa nouvelle en valait la peine. Cependant elle n’avait pas encore envie de s’y rendre, c’est pourquoi elle s’était arrêtée ici et ne semblait pas encore décidé à quitter la tranquillité de la forêt avant un moment.
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaine Nashoba
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
Bad Boy au clair de lune & Sexy Admin
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Damon, Klaus, Sasha & Katherine
♠ INSCRIT LE : 13/12/2012
♠ SMS : 67
♠ LOCALISATION : Somewhere, lost in my mind...
♠ GROUPE : Loup-Garou
♠ JOB : Me regarder dans un mirroir

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 31 Mai - 16:56


Promenons nous dans les bois !
Rebekah & Blaine

- Chaque meute a son alpha. Et pourquoi tu ne vis pas parmi une meute? Il y en a bien quelques unes qui ne sont pas trop loin de Mystic Falls que tu pourrais rejoindre.

Blaine hausse les épaules. Il n’en a pas très envie à vrai dire. Sa meute était sa famille. Il n’avait plus de famille donc plus de meute. Personne ne changeait de familles… On en a une et on la garde pour la vie. Et c’était pareil pour une meute. Le destin avait voulu qu’on lui prenne sa meute et sa famille, faisant donc de lui un loup solitaire.


« Je n’ai pas envie de trouver une nouvelle meute. Je préfère rester tout seul, j’ai déjà eu une meute et je n’en veux pas d’autres. »

Blaine n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle semblait lui accorder autant d’importance au point de se mettre en conflit avec son frère. Il ne méritait pas tout ça, ils n’étaient même pas des amis.

- Un peu plus, un peu moins je n’en suis plus à cela près. Je le ferais parce que… en fait j’en sais trop rien pourquoi mais je le ferais sans hésiter. Je te l’ai dit j’aime bien discuter avec toi et ça fait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi à l’aise avec quelqu’un. Pourquoi tu crois que je vais t’oublier? Je ne crois pas que je vais t’oublier de si tôt. Et je te l’ai déjà dit, j’aimerais bien te recroiser alors tu vois que je ne pense pas que je perds mon temps avec toi. Par contre si toi tu en as assez de ma compagnie sent-toi libre de partir. Je ne veux surtout pas m’imposer à toi.

Il la fixe en se mordillant la lèvre inférieure. Le ciel commence à gronder, il ne va pas tarder à se mettre à pleuvoir.


« Je ne vois pas pourquoi tu veux me revoir… ça ne me dérange pas de discuter avec toi. Il va bientôt pleuvoir… Je crois même qu’il va y avoir de l’orage. Tu… Tu veux venir chez moi ? On n’est pas très loin. »

Il ne sait pas trop ce qu’il lui prend de lui proposer ça et il remercie le fait que sa peau soit assez foncée pour cacher les rougeurs sur ses joues.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
Attention, je mords...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebekah Mikaelson
love badly needed
love badly needed
avatar
♠ DOUBLES-COMPTES : Elena
♠ INSCRIT LE : 08/03/2015
♠ SMS : 52
♠ LOCALISATION : Manoir Mikaelson ou encore son cerceuil
♠ JOB : Tenter de raisonner Klaus... travail à plein temps je vous le jure!

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   Dim 31 Mai - 21:31


 
 
Promenons-nous dans les

bois!
 
 
  Rebekah & Blaine


 
« Je n’ai pas envie de trouver une nouvelle meute. Je préfère rester tout seul, j’ai déjà eu une meute et je n’en veux pas d’autres. »


La perte d’êtres chers pousse souvent les gens à ne plus vouloir faire de nouvelles rencontres, de créer des liens avec les autres, de peur que cette souffrance puisse venir nous envahir à nouveau. Rebekah l’avait déjà vécu, et plus d’une fois ceci dit. Mais elle ne voulait pas avoir l’air de trop lui faire la morale alors elle n’insisterait pas trop, après tout il était un être libre de décider de sa vie, et elle veillerait à ce que cela demeure ainsi encore très longtemps, pas question que son frère dans son égoïste ne l’asservisse à lui.


- D’accord. Il est vrai qu’on ne peut pas réellement remplacer une famille, un clan, une meute. Ça ne veut pas dire que tu doives rester seul, mais je n’insisterai pas, j’ai bien compris que ton choix te convenait présentement, et ça ne me regarde pas, on ne se connaît pas suffisamment pour que j’ai le droit de critiquer tes choix.


Rebekah continuait cependant à lui affirmer qu’elle avait l’intention de le revoir et qu’elle ne trouvait pas de raison valable pour qu’elle l’oubli. Elle n’avait pas menti, elle se sentait à l’aise en sa compagnie. La solitude du jeune loup la touchait beaucoup, elle aimerait bien lui montrer que la vie peut être un peu plus douce pour lui s’il acceptait de laisser quelques personnes l’approcher. Pas besoin d’un groupe, juste peut-être une ou deux personnes pour débuter. Et honnêtement elle aimerait bien être cette première personne à qui il donne cette chance.

Il semblait ne pas comprendre pourquoi elle prendrait le risque de se brouiller avec son frère, une fois de plus doit-on le préciser, pour lui. Elle non plus mais elle se connaissait suffisamment pour savoir qu’elle le ferait sans hésiter, non pas qu'elle le ferait mais bien qu'elle le fera plutôt. Si jamais son frère approchait à nouveau Blaine, ou se servait de ses « marionnettes  hybrides » pour le faire elle s’y opposerait et lutterait pour le loup garou. Bon lui ne la considérait surement pas comme une amie, mais Bekah commençait à le considérer comme tel de son côté. Et les amis on doit être là pour eux, et cela même si c’est à leur insu.



« Je ne vois pas pourquoi tu veux me revoir… ça ne me dérange pas de discuter avec toi. Il va bientôt pleuvoir… Je crois même qu’il va y avoir de l’orage. Tu… Tu veux venir chez moi ? On n’est pas très loin. »


Rebekah resta bouche-bée aux paroles de Blaine. Il venait vraiment de l’inviter à aller chez lui pour se protéger de l’orage qui menaçait d’éclater sous peu? Oui elle avait elle aussi entendu les grondements au loin qui se rapprochaient, mais elle ne craignait pas la pluie, ni les orages. Peut-être qu’après tout il commençait à la voir comme une amie potentielle, mais pas question qu’elle commence à s’imaginer n’importe quoi. Elle voulait bien le suivre chez lui et poursuivre sans doute cette discussion, mais elle voulait avant tout qu’il n’ait jamais de regret, car une fois invitée il ne pourra jamais la désinvitée.


- Et pourquoi je ne voudrais pas te revoir? Je ne vois pas plus de raisons à faire comme si tu n’existais pas et t’oublier Elle leva les yeux vers la cime des arbres puis revint à lui pour enfin répondre à son invitation. Je veux bien oui, mais avant je veux juste te préciser un truc. Si tu m’invites à entrer chez toi, tu ne pourras plus m’empêcher d’entrer à nouveau si tu changes d’avis. Une fois invitée on ne peut pas me désinvitée. Je n’ai pas l’intention de venir t’embêter ou te faire du mal, mais je tiens tout de même à t’informer de ce fait. Si tu veux retirer ton invitation je vais comprendre, si elle tient toujours alors je te suivrai.


Elle était sensée rentrer au manoir de son frère, mais comme elle n’en avait pas vraiment envie l’invitation à retarder ce moment tombait bien. Et puis elle avait toujours cette impression que la nouvelle de Jessa n’aura rien de si extraordinaire. Elle attendait donc la décision finale de Blaine pour savoir si elle allait passer cette orage au sec ou se faire tremper.
 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Town of Imaginary :: MYSTIC FALLS :: Forêt-
Sauter vers: